#26 – La voix mutilée

Bien être et santé.

Le tout premier signe d’un cancer est l’enrouement car, en cas de petite lésion, les cordes vocales ne peuvent plus vibrer.
Cependant, dans la majorité des cas, il ne s’agit pas de cancer. Il peut s’agir de kystes ou de petites lésions bénignes ou autres.
Il peut y avoir d’autres signes comme par exemple, des douleurs d’oreilles.

Il ne faut jamais attendre plus de quinze jours si un enrouement persiste, comme pour d’autres symptômes, d’ailleurs.

Après consultation, puis un traitement, si les symptômes persistent, il faut aller plus loin dans l’exploration, car l’enrouement doit disparaître rapidement.
Une persistance des symptômes doit faire soupçonner un cancer ou tout autre anomalie.

Et si votre médecin traitant ne voit pas l’utilité d’examens complémentaires, passez vous de lui et séparez vous en,
et n’hésitez pas à consulter un médecin ORL de votre propre initiative,
en bravant le parcours de soins coordonné de la sécurité sociale, pour une fois.

De façon générale, il faut toujours être attentif à soi.

La vidéo de l’émission « Allo Docteurs » « Vivre sans larynx » a montré un patient affecté par un enrouement,
qui a consulté quinze jours après sa survenue,
et qui a été orienté, par son médecin ORL, vers des séances d’orthophonie durant huit mois sans résultat,
pour finalement apprendre la présence d’un cancer du larynx qui l’a conduit à une ablation partielle du larynx,
après 3 cures de chimiothérapie qui n’ont pas donné de bonne réponse.

Il dit avoir subi une biopsie n’ayant pas révélé de caractère cancéreux. Çà parait quand même bizarre.

Pour un cancer détecté au tout début, la radiothérapie guérit dans presque 100 % des cas.
Pour les cancers plus avancés, 2 ou 3 cures de chimiothérapie sont proposées.
Si la réponse de l’organisme est positive, il est administré de la radiothérapie pour guérir le cancer et on ne fait pas de chirurgie.
Si la réponse est négative, il faut malheureusement réaliser l’ablation partielle ou totale du larynx.

Dossier complet Ablation du larynx.
Mais aussi une documentation complète sur les laryngectomisés et mutilés de la voix.

Fumeurs, attention ! car la voix mutilée, c’est socialement important et ce n’est pas le seul organe susceptible d’être gravement atteint.

Corpore Sano / Bien être et Santé – sommaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*