#28 – Koch et les autres sévissent toujours

Bien être et santé.

Les infections pulmonaires nous guettent toujours, surtout la tuberculose due au bacille de Koch.
On peut avoir une infection pulmonaire à partir d’un simple rhume qui constitue la porte d’entrée.
La tuberculose contamine aussi bien les personnes des beaux quartiers que celles en situation précaire.
Il faut tordre le cou à cette idée qu’elle touche seulement les précaires.

La tuberculose donne comme symptômes, de la fatigue, du stress, une perte de poids, des suées nocturnes, etc…

La radio thoracique classique est efficace pour détecter une anomalie pulmonaire avant d’approfondir les explorations, le cas échéant.

Pour une tuberculose sévère, le traitement antibiotique peut être administré durant une année.
Le vaccin anti tuberculeux n’est pas efficace à 100%, mais il atténue sensiblement les effets d’une tuberculose sévère.

En France, on ne vaccine plus pour la tuberculose en raison du taux d’incidents faible, malgré une réapparition, ici et là, de cette affection.

Si vous visionnez la vidéo (citée ci-dessous), vous apprendrez qu’un jeune homme a été contaminé par la tuberculose, par un voisin de stage,
et qu’une dame, voyageant beaucoup, a été contaminée sans en connaître le lieu.

Lorsqu’une personne est contaminée par la tuberculose, il est obligatoire de le déclarer à la DDASS (direction départementale des Affaires sanitaires et sociales) qui conduit une enquête aussi fouillée que celles que peut réaliser la police.

Pour en savoir plus, Infections pulmonaires et La tuberculose résiste.

Corpore Sano / Bien être et Santé – sommaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*