Aime ton prochain comme toi même

J’ai un peu détaché du monde réel ces derniers jours, et n’ai pas pu bénéficier de cette magnifique assertion du vieux schpountz Benoit XVI lors de sa visite aux USA:

Comment peut-on parler de protection de l’enfance lorsque la pornographie et la violence sont aujourd’hui accessibles par tous à travers les médias ?

Facile et dégueulasse, d’autant que cette seule phrase est censée justifiée la pédophilie des curetons de tous poils, qu’ils soient américains, européens, bleus ou à poils courts.

Ce discours me fait typiquement penser aux violeurs qui ne peuvent justifier leurs crimes qu’au travers de l’attitude aguicheuse de la gente féminine. Jamais de leur faute, toujours ce fichu démon féminin.

Ici on ne déroge pas à la règle. LA pornographie est de genre féminin. En conséquence, et c’est bien connu, se pose la question du « comment un gamin qui s’est maté un film de boules pourrait ne pas avoir envie de sucer une bite de prêtre dans la foulée s’en ouvrir au gentil curé le plus proche de sa demeure ? » Hein ? Je vous le demande !

Giskette

Geekette coquette avec un chat et un gros défaut... mes parents : je m'appelle Gisèle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*