Bien être et santé #10 – Analyse de sang 5/6

Voici la seconde et dernière partie de la catégorie Biochimie.

Dans le billet suivant, j’aborderai les « quelques pistes d’aide au diagnostic ».

Sodium (Éléments minéraux – Électrolytes)

Barème : 137 à 150 mEq / l

Agent essentiel de la rétention d’eau.
Son rôle est fondamental dans les échanges hydriques.

Potassium (Éléments minéraux – Électrolytes)

Barème : 4 à 5,1 mEq / l

Son rôle est essentiel dans la contraction musculaire.
L’excès de potassium sanguin s’observe dans les délabrements cellulaires et surtout dans l’insuffisance rénale aiguë.
L’insuffisance de potassium sanguin est due à un défaut d’absorption ou à une perte exagérée (traitement prolongé par les diurétiques).

Chlore (Éléments minéraux – Électrolytes)

Barème : 95 à 110 mEq / l

La chlorémie augmente dans les affections rénales, dans l’acidose (trouble de l’équilibre acido-basique de l’organisme (mécanismes d’équilibre du PH sanguin)).
La chlorémie diminue dans les vomissements répétés.

Calcium (Éléments minéraux – Électrolytes)

Barème : 95 à 105 mg / l — ou 2,4 à 2,6 mmol / l

Représente 2 % du poids total du corps, c’est l’ion minéral le plus important de l’organisme.
Il intervient dans l’ossification.
Sa présence est nécessaire à la coagulation du sang.
Il joue un rôle dans la régulation de la vitesse de l’influx nerveux (excitabilité neuro-musculaire).
Ses variations physiologiques sont peu importantes, le taux étant simplement abaissé, tant chez le prématuré et le nouveau né, que chez la femme enceinte ou qui allaite. Son taux est également souvent abaissé chez le sujet âgé.
L’hypercalcémie entraîne des troubles digestifs (nausées, douleurs, constipation), des troubles rénaux (calculs, néphrocalcinose par dépôts de calcium), une diminution du tonus musculaire, des anomalies de l’électrocardiogramme, des lésions osseuses (douleurs, fractures spontanées) par diminution du calcium fixé sur les os.
L’hypocalcémie entraîne des accès de tétanie. Elle s’observe dans l’hypoparathyroidie, la carence en vitamine D (rachitisme chez l’enfant, ostéomalacie chez l’adulte), l’insuffisance rénale.

Magnésium (Éléments minéraux – Électrolytes)

Barème : 17 à 24 mg / l — ou 0,7 à 1 mmol / l

Il participe au fonctionnement de nombreux systèmes enzymatiques intéressant les processus de dégradation des sucres et leur transformation en glycogène au niveau hépatique.
Il subit des variations physiologiques peu importantes :
– un peu augmenté à la naissance
– un peu diminué chez la femme en période d’activité génitale
Il chute en cas de jeûne important, surtout chez le sujet obèse. Il faut donc savoir en prescrire en cas de régime amaigrissant.

Fer (Éléments minéraux – Électrolytes)

Barème :
H = 0,70 à 1,90 mg / l — ou = 12 à 34 µmol / l
F = 0,60 à 1,80 mg / l — ou = 11 à 32 µmol / l

Il possède un rôle éminent dans la genèse des globules rouges.
En plus (hypersidérimiques) lors d’anémies hémolytiques, carence en vitamine B12, aplasie médullaire, saturnisme, etc…
En moins (hyposidérémie) lors d’hémorragies ou carences ferriques de toutes origines. Ces manques peuvent être également liés à des processus cancéreux, rhumatismaux, liés au SIDA, etc…

C.R.P. (Protéine)

Barème : < 10 mg / l

C.R.P. : C Réactive Protéine.
C.R.P. tend à remplacer la vitesse de sédimentation.
Si infection ou inflammation, le taux de cette protéine augmente rapidement en quelques heures.

Rappel

Une analyse de sang, c’est sérieux, et ce n’est pas du domaine du premier péquin venu d’en tirer les conclusions, mais bien du médecin traitant qui l’a forcément prescrite.
Les barèmes sont donnés à titre indicatif car, selon les laboratoires qui réalisent l’analyse, il y a de légères variations.
A suivre….donc, Quelques pistes d’aide au diagnostic.

Analyse de sang – précédent 4/6
Analyse de sang – sommaire
Analyse de sang – suivant 6/6

A bientôt.

Corpore Sano / Bien être et Santé – sommaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*