Bien être et santé #3 – Le mal de dos

Le mal de dos, vous connaissez, je pense ?
puisque certaines statistiques nous disent que 60 à 90% de la population française en souffre. Je suis tenté de dire 100%.

Surtout qu’à partir de 25/30 ans, nous perdons environ 250 grammes de masse musculaire par an, ce qui est une cause de douleurs et de moindre résistance, au fur et à mesure qu’on avance en âge.

En dehors de toute affection particulière, ce mal est supportable, pourvu que l’on se donne la peine de faire les gestes appropriés et qu’on adopte une alimentation équilibrée, accompagnés de cures de produits de phytothérapie non agressifs, au long cours, tout aussi efficaces que les anti-inflammatoires traditionnels, que nous avons été amenés à prendre un jour ou l’autre de notre vie, et qui sont cependant nécessaires quand on traverse une crise sévère.

Ce mal trouve sa source dans : – le mauvais stress au travail – les mauvaises attitudes – les gestes répétitifs au travail – une alimentation déséquilibrée : sucreries, graisses saturées (charcuteries, …), produits raffinés (riz, pâtes, pain blanc, …), tous ces aliments dépourvus de minéraux, oligo-éléments et vitamines – alcool – tabac qui détruit les vitamines, minéraux et oligo-éléments de l’organisme et pollue le système respiratoire puis cardio-vasculaire puis tout l’organisme.

Compléments alimentaires au long cours pour se reminéraliser :
Cure régulière de 1 mois renouvelable avec les produits de phytothérapie à base de silice, qui sont – Prêle – Bambou que l’on trouve sous le nom de Bamboosil – Ortie.

La silice diminue (*) de façon irréversible dans l’organisme, avec l’âge. Elle est présente aussi dans les céréales complètes, les fruits et légumes, l’ail, etc….Par ailleurs, elle agit en étroite synergie avec le calcium.

En cas de douleur, prendre Harpagophytum, autrement appelée « griffe du diable » qui est un anti-inflammatoire et anti douleur efficace sans effets secondaires et sans danger.

Ces produits se trouvent en pharmacie, mais aussi, pour certains d’entr’eux, dans l’espace santé de certaines grandes surfaces et dans les magasins de diététique.
Les prix sont abordables sauf si vous êtes SDF et complètement démunis.

En résumé, prendre Prêle ou Bamboosil ou Ortie + Harpagophytum (si douleur) en cures régulières (*) de 1 mois renouvelables. A ces 2 produits ajouter de la vitamine C acérola+.

Pour la reminéralisation, il y a aussi la spiruline qui est un véritable cocktail naturel. Elle est composée de la plupart des vitamines, minéraux, oligo-éléments et acides aminés, indispensables à la vie, dont certains doivent obligatoirement être apportés par l’alimentation.
Mais il existe d’autres produits aussi efficaces.

Alimentation courante : consommer les céréales complètes ou demi-complètes. Se détourner du riz, des pâtes et du pain blanc courants, raffinés à un point tel qu’ils sont dépourvus de la plupart des minéraux, oligo-éléments et vitamines, pour ne citer que ces denrées, et qui contribuent à la déminéralisation de l’organisme.

D’une manière générale, le mal de dos se fait ressentir chaque fois qu’on est en baisse de tonus. Il est donc important de garder un bon niveau d’énergie, en veillant à soutenir la glycémie, tout en se gardant de consommer des sucres rapides néfastes pour le pancréas (diabète) ainsi que des pâtisseries du commerce (en tous cas, pas souvent), de l’alcool et bannir le tabac, cette saloperie non indispensable et qui amène des saloperies.

Il faut boire au moins 1,5 litre d’eau par jour pour une activité normale. La moindre déficience en eau altère l’énergie. Pensez, chaque jour, à emmener de l’eau à votre travail, vous participerez à votre bien être.

Entre le repas du midi et celui du soir, l’intervalle de temps est trop long pour garder son niveau d’énergie. Il faut donc faire un « quatre heure » avec, par exemple, un mélange de raisins secs/pruneaux/figues/dattes/… et amandes/noisettes/noix/… ou barre de céréales (sucres lents) ou fruits frais, de manière à maintenir l’énergie, pour éviter de finir la journée sur les rotules, complètement lessivé.
Rien de tout ça ne fait grossir, pourvu que les rations journalières ne dépassent pas les valeurs caloriques journalières recommandées.

Exercices physiques : une bonne activité physique, telle que la marche ou le vélo, est de nature à faire évacuer le stress tout en faisant travailler le dos, d’autant plus que l’organisme sécrète des endorphines qui ont pour rôle d’apaiser la douleur, le stress et l’anxiété, c’est à dire une action bienfaisante pour un mal de dos.

Pour étirer convenablement la colonne vertébrale et décomprimer les disques inter vertébraux, il faut se suspendre tout simplement à une barre fixe ou utiliser une table à inversion (à bascule) ayant pour propriété d’être attaché par les pieds, ce qui permet à la fois, un travail d’étirement de toutes les articulations : – chevilles – genoux – colonne, cou, et une action sur la circulation sanguine.

Faire un travail sur les courbures dorsales et lombaires.
Dorsales : d’abord échauffer les muscles du dos en faisant des moulinets avec les bras et des mouvements de brasse durant quelques minutes.
Puis genoux sur un tapis, cuisses à 90° qu’il faut maintenir dans cette position, allonger le corps et les bras comme pour faire une prière, pommes de main plaquées au sol, essayer de rapprocher le tronc le plus possible vers le sol, plusieurs fois, dans le but d’agir sur la courbure des dorsales. Autant vous dire que c’est raide au début et que ça fait mal aux bras mais ça passe avec l’entraînement, mais c’est efficace et ça détend efficacement.
Lombaires : dos plaqué au sol, les jambes pliées, tirer les jambes avec les mains en amenant les genoux jusqu’à la poitrine en maintenant environ 5 secondes, de 3 à 5 fois. Ça agit sur la courbure lombaire et ça détend.

Relaxation de la colonne vertébrale : dos sur tapis au sol, jambes surélevées, avec mollets appliqués sur une assise de chaise, se laisser choir, et demeurer ainsi au moins 20 mn en essayant de faire le vide dans la tête.
Lorsque vous êtes fatigué ou que vous avez une sortie quelconque à faire, ça procure un bien être incontestable et par ailleurs, ça facilite le sommeil. D’ailleurs toutes les actions décrites ci-dessus procure un sommeil réparateur.

Lorsque vous vous mettez torse nu, projeter l’air chaud d’un séchoir à main ou utiliser une lampe infrarouge environ 10 mn, chaque fois que vous le pouvez. La chaleur est un bienfait pour les douleurs du dos comme les autres douleurs.

Se faire calme, dans la tête, en permanence, et chaque fois que l’on vous impose un rythme non conforme au vôtre.
Dans la vie courante, veiller à respecter votre centre de gravité vertical, notamment en relevant la tête, en regardant droit devant et en évitant de courber l’échine.

Bien entendu, il ne faut pas se contenter de réaliser ces exercices lorsqu’il y a problème, il faut les faire de façon régulière, sans forcer, à votre rythme, et pas forcément tous en même temps.

Nous ne sommes pas de la ferraille, mais il se trouve, quand même, que notre organisme produit des oxydants, qu’il faut combattre, ne serait ce qu’en pratiquant régulièrement ces exercices (sans relâche).

Et ne pas hésiter à consulter en cas de persistance du mal pour une exploration médicale approfondie afin de poser le diagnostic.

Mais aussi

Arthrose et rhumatisme.
La colonne vertébrale.
Se détendre, se relaxer, évacuer le stress (3/10/2009).

Corpore Sano / Bien être et Santé – sommaire

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*