Bien être et santé #9 – Analyse de sang 4/6

Voici la première partie de la catégorie Biochimie.
La seconde et dernière partie sera traitée dans le prochain billet.

Urée (Protides et autres constituants azotés)

Barème : 0,10 à 0,50 g / l

Produit final de la dégradation des protéines.
Une élévation de l’urée sanguine peut être due à une insuffisance rénale.
L’abaissement de l’urée sanguine s’observe dans les insuffisances hépatiques évoluées.

Créatinine (Protides et autres constituants azotés)

Barème :
- H = 7 à 14 mg / l
ou = 62 à 123 µmol / l
- F = 6 à 11 mg /l
ou = 53 à 97 µmol / l

C’est le baromètre du fonctionnement des reins.
En dessous de ces chiffres, les reins sont paresseux: nous sommes dans le fonctionnel.
Passé les 30 mg / l, nous approchons le lésionnel.
Au dessus d’un certain sommet, il y a risque de dialyse.

Acide urique (Protides et autres constituants azotés)

Barème :
- H = 34 à 70 mg / l
- F = 24 à 57 mg / l

Cette fourchette indique la qualité fonctionnelle de nos reins (machine à laver de l’organisme) qui éliminent plus ou moins bien.
Elle accuse également nos saturations relatives à l’irrespect des règles d’hygiène : trop de viandes, mélanges acidifiants, abus d’alcools et autres excitants.

Glycémie à jeun (Glucides et lipides)

Barème : 0,76 à 1,10 g / l

C’est le taux de glucose dans le sang.
La glycémie augmente après les repas.
La glycémie normale augmente avec l’âge.
A partir de 1,15 g / l, on peut parler de pré diabète.
A partir de 1,30 g / l, on peut parler de diabète vrai.
La tendance actuelle est de 1,40 g / l pour considérer le diabète vrai. Cependant cette valeur varie selon les sources.
Au dessous de 0,70 g/l , on parle d’hypoglycémie.

Glycémie post-pandriale (Glucides et lipides)

Barème : < 1,3 g / l

C’est la glycémie 1h30 mn après un repas.

Cholestérol (Glucides et lipides)

Barème : < 2 g / l

L’augmentation du taux indique l’accroissement du risque cardio-vasculaire.
Si > 4 : obstruction biliaire.

Triglycérides (Glucides et lipides)

Barème : 0,5 à 1,5 g / l

C’est une concentration de graisses (ou lipides) non métabolisées dont le stockage se fait autour du cœur.
Un taux élevé met en danger cet organe.
Ce sont des lipides de réserve.

Transaminases ASAT ou TGO {SGOT} (Enzymes)

Barème : < 37 UI / l

Enzymes sécrétés par certains tissus.
Leur taux augmente fortement en cas d’infarctus du myocarde récent.

Transaminases ALAT ou TGP {SGTP} (Enzymes)

Barème : < 41 UI / l

Enzymes sécrétés par certains tissus.
Leur taux passe à plusieurs centaines d’unités au cours des hépatites virales.

Amylasémie (Enzymes)

Barème : 30 à 220 UI / l

Indique une inflammation ou une nécrose.
Augmentation en cas de pancréatite, des oreillons et infection des glandes salivaires.

Rappel

Une analyse de sang, c’est sérieux, et ce n’est pas du domaine du premier péquin venu d’en tirer les conclusions, mais bien du médecin traitant qui l’a forcément prescrite.
Les barèmes sont donnés à titre indicatif car, selon les laboratoires qui réalisent l’analyse, il y a de légères variations.

Analyse de sang – précédent 3/6
Analyse de sang – sommaire
Analyse de sang – suivant 5/6

A bientôt.

Corpore Sano / Bien être et Santé – sommaire

';

Ralph