Bienvenue à toi ô néophyte.

Dans mon billet précédent, je te faisais part de ma volonté de t’inculquer quelques rudiments de connaissance relatifs à la Royale.

Certes, tu ne peux pas tout savoir et il me sera difficile, voire impossible, de te fournir une connaissance approfondie de ce monde ô combien mystérieux mais ô combien attachant.

Ceci dit, après quelques explications, tu pourras dans un premier temps reconnaître qui est qui afin de savoir qui fait quoi, qui commande ici et surtout comment on l’appelle. Alors cher ami suis moi bien.

Sache avant tout que l’on reconnaît la position hiérarchique des marins aux galons qu’ils portent sur leurs uniformes (épaules, manches casquettes ou bonnets). A ceci rien d’exceptionnel, me diras tu. Voici quelque chose de simple, penses tu. Mais que nenni mon ami, lourde erreur de ta part, et je ne t’en tiens pas rigeur, du moins pour le moment. Ce n’est pas parce qu’on occupe le poste de commandant qu’on en est un.

On peut très bien être un major ou un lieutenant de vaisseau. On t’appellera quand même commandant à ton bord mais par ton grade sur les quais. Et même si un marin de grade supérieur vient sur ton bord alors que tu as le titre de commandant, il se devra de t’appeler ainsi et il devra se plier à tes ordres pour autant que tu exerceras ton commandement.

Plutôt qu’un long discours voici quelques images. Commençons par le début.
Le premier grade, si je puis le dire ainsi, que l’on trouve dans la marine et celui de non gradé.
Matelot non breveté :
G
Effectivement dans la Marine il n’y a pas de 2ème classe, car c’est une arme de spécialiste.
On trouve juste après le matelot breveté.
G
C’est-à-dire celui qui a passé un examen technique dans la spécialité choisie. En effet un matelot électricien ne s’occupera que d’électricité et non pas de la cuisine. Par contre on lui demandera, on exigera de lui d’être au top dans sa profession.
Vient ensuite le Quartier Maître de seconde classe qu’on appelle « quartier maître et qui est surnommé « crabe ».
G
Il est suivi dans la hiérarchie par le Quartier Maître de 1ère classe, appelé Quartier Maître ou Quartier Maître Chef, et surnommé « Chouf ». Une marque particulière existe pour les vieux choufs et je te la donne afin que tu puisses le reconnaître au détour d’un quai si par hasard il en existait encore.
G G

Ici s’arrêtent les grades des hommes de rang ou hommes d’équipage. Viennent ensuite les officiers mariniers, eux même répartis en deux catégories, les OM Officier Mariniers et les OMS pour Officiers Mariniers Supérieurs.
C’est une appellation que tu retrouveras souvent que celle d’OM ou OMS (prononcez chaque lettre séparément).

En premier lieu vient le Second Maître appelé Second Maître et surnommé « Chef ».
G
Il est suivi de près par le Maître appelé Maître et surnommé « Patron ».
G

Tout comme le Premier Maître surnommé lui aussi Patron. C’est là le premier des OMS.
G

Comprends quand même cher ami que l’on peut être patron sans pour autant avoir le grade de Maître ou de Premier Maître. Il s’agira alors non pas du surnom donné à un grade, mais de l’appellation d’une fonction comme patron d’une barcasse. Barcasse n’étant pas un terme péjoratif, comme tu seras amené à le constater au cours de mes aventures.

Le grade suivant est celui de Maître Principal, appelé Maître Principal, et surnommé « Cipal ».
G
Vient alors, pour clore la hiérarchie des sous officiers, le grade de Major appelé Major et pas surnommé du tout.
G

Arrive alors la catégorie des Officiers de Marine, bien qu’existant, aussi mais je t’en parlerai plus tard, des Officiers de la Marine. Ces 2 lettres (LA) ont une sacrée importance dans ce monde de traditions multi-centenaires.
J’espère qu’à ce niveau là tu n’es pas trop fatigué car nous n’avons pas encore abordé la partie la plus difficile.

Le corps des officiers est divisé en 3 catégories : les Officiers Subalternes, les Officiers Supérieurs et les Officiers Généraux.

En premier lieu vient l’aspirant ou midship, futur officier subalterne, se trouvant encore à l’école navale ou sur le navire d’application de la Marine Nationale qu’est la Jeanne d’Arc.
G
Une fois sa formation terminée cet homme sera Enseigne de Vaisseau de 2ème classe,
G
Tout comme l’aspirant il est appelé Midship
Puis Enseigne de Vaisseau de 1ère classe, appelé discrètement Lieut.
G
Mais dans tout les cas on l’appelle Lieutenant.
Le dernier grade des officiers subalternes est celui de Lieutenant de Vaisseau mais on l’appelle Capitaine et on le surnomme très discrètement Loufiat.
G

Tu vois quand je disais que ce n’est pas simple.
Débute le corps des Officiers Supérieurs dont le premier grade est Capitaine de Corvette, surnommé avec circonspection Corvettard
G
Suivi du Capitaine de Frégate affublé de Frégaton lorsqu’on est sûr d’être seul.
G
Et enfin du Capitaine de Vaisseau parfois gratifié de Cap de Veau quand on est seul dans un abri blindé.
G
Dans tout les cas on les appelle Commandant.

Pour finir nous avons les grades de
Contre Amiral
G
Vice Amiral
G
Vice Amiral d’escadre
G
Et enfin Amiral.
G
On les appelle tous amiral et on ne les surnomme surtout pas.

Il existe bien d’autres subtilités et difficultés, je t’en parlerai le moment venu.
Il existe en effet des appellations particulières pour certaines fonctions exercées telles que Bidel, Bosco ou Vaguemestre. Ce dernier étant particulièrement important.
Bon, cher ami, je te laisse là pour le moment en espérant que je ne t’aurais pas trop lassé par mes explications.
Ah si une dernière petite chose, le commandant d’un navire est surnommé le PACHA.
Cela a une vraie signification et cette appellation, même si elle ne lui est pas donnée directement, est très commune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*