Bio-carburants et déforestation

Les bio-carburants, vendus comme la solution d’avenir face aux tarissement des ressources pétrolières, pourraient nous conduire au désastre.

Alors que l’Europe affiche une volonté politique d’utiliser, à horizon 2020, 10% de ce type de nouveau carburant, une voix s’élève.

Dieter Helm, membre du conseil Britannique des Sciences et Technologies, redoute que leur utilisation conduise rapidement à un accroissement du prix de la nourriture et de la déforestation.

En effet, atteindre un tel taux de remplacement (10%), ne se fera qu’au détriment des terres cultivables. Comme il y aura, en plus, nécessité de fournir constamment la matière première, il faudra rapidement s’attacher à trouver de nouvelles terres fertiles. Dans une telle éventualité, quoi de mieux qu’une forêt ? (Tropicale si possible)

Source : Granma Internacional

Giskette

Geekette coquette avec un chat et un gros défaut... mes parents : je m'appelle Gisèle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*