Blog : Comment savoir qui copie vos écrits ?

Quand on porte ses écrits sur internet, le risque encouru est de se faire pomper ses textes pour tout ou partie. Ainsi, il n’est pas rare de retrouver de copieux morceaux de sa propre prose chez les autres, sans même qu’une référence à la source ne soit mentionnée.

Ca pourrait être sans incidence sauf que, souvent, le pompeur bénéficie d’un meilleur référencement que vous. Du coup, vous passez loin derrière le plagiaires sur les moteurs de recherches alors que vous êtes à la source de l’information.

Et évidemment, vous ne vous en rendez compte qu’après coup, quand les pages référencées sont bien installées sur les moteurs.

Pour éviter ces petits tracas, j’ai cherché un outil permettant d’identifier les copieurs et j’ai fini par trouver mon bonheur.

Le produit se nomme CopyTester. C’est un outil internet un peu lent et pas des plus faciles d’emploi (bien que) mais il présente le double avantage d’être gratuit et performant.

Comment ça marche ?

Pour l’utiliser, vous devez opérer un copier-coller de l’intégralité de votre texte dans l’éditeur ; Préférez cette méthode à la saisie de l’url de l’article.

Ensuite, vous cliquez sur Evalute Text et vous attendez.

Au résultat, vous obtiendrez quelque chose dans ce goût :

Les morceaux de texte en surbrillance correspondent à ce qui a été trouvé sur les moteurs de recherche. Le survol à la souris de ces zones fournit la liste des sites ayant un texte similaire au votre (Notez au passage la mention « Evaluate Search Engine Rating« . Il s’agit d’un indicateur SEO qui donne une estimation de la valeur de votre texte pour son futur référencement).

Maintenant, vous savez en quasi temps réel qui vous pompe et vous pouvez agir en conséquence. Faites chauffer les services « abuse« .

Ca s’appelle CopyTester et ça évite de bosser pour des prunes.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*