Casino Royale

Casino Royale Casino Royale est la première mission de James Bond. Assisté de l’attachée au Trésor Vesper, James Bond se rend au Montenegro pour jouer une partie de poker trés risquée contre Le Chiffre, le banquier du terrorisme.

Ca c’est le pitch, il est connu. Casino Royale avait déjà été adapté dans un film de 1967.

Là où ça change c’est que ce James Bond est un putain de sacré bon film. Vraiment ! A condition évidemment d’aller le voir pour ce qu’il est : un James Bond.

Ce qui m’a frappé tout d’abord en le visionnant, c’est qu’il n’y a pas de gadgets ou quasiment pas. Il n’y a pas de situations abacadrabantesques comme les autres Bond nous y ont habitué. Il n’y a pas de James Bond Girl poufette.

Eh non, à la place, il y a des situations inattendues (dans la limite d’un Bond, entendons nous bien), de la finesse (dans les limites d’un Bond, toujours), des scènes d’action Wouaouh ! (Ben oui, c’est un Bond), une intrigue bien ficelée et même une histoire d’amour.

Bref, un excellent divertissement d’un peu plus de deux heures qui nous fait oublier qu’il s’agit d’un Bond (Ce qui est un comble pour un Bond, faut l’avouer). Le duo Daniel Craig / Eva Green mérite qu’on lache ses 10 euros pour le ticket d’entrée.

Tadpu

Amatrice éclairée de nouvelles technologies. J'espère que mes quelques articles vous distrairont et vous éclaireront. Rédactrice de tadpu.com

4 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*