Catégorie : Les aventures de Surcouf

Entre le Paradis et l’Afrique, Retour à la vie marine (II) 0

Entre le Paradis et l’Afrique, Retour à la vie marine (II)

La vie sur un bateau de guerre comporte quelque distraction d’un genre tout à fait particulier. A savoir le poste de combat. Comme j’ai déjà pu l’expliquer, ce dernier se tient toujours à des heures impossibles et est censé nous entraîner pour si des fois il y avait un engament combat. Ce qui à notre époque moderne et donc formidable ne durerait qu’un certain temps d’ailleurs plutôt bref. Le temps pour un missile de parcourir la distance qui le sépare de son bateau au notre.

Entre le Paradis et l’Afrique, Retour à la vie marine (I) 0

Entre le Paradis et l’Afrique, Retour à la vie marine (I)

Alors marin reposé?
Nous voilà donc reparti. La Jeanne a appareillé ce matin aux aurores et de nouveau fend la mer et les flots comme le dit la chanson. Ne crois pas que la vie du bord n’est qu’une partie de plaisir et que nous sommes en croisière. Le pacha, notre bon commandant va se charger rapidement de te détromper Lis donc ce qui suit et tu en seras convaincu.

Seychelles que j’aime (Part six & final) 0

Seychelles que j’aime (Part six & final)

L’impression était tout d’abord bizarre mais très vite, ce fut fantastique. De là-haut, la vue était grandiose. Je me suis donc élevé à une vingtaine de mètres, au moins, au-dessus de l’eau et j’ai pu ainsi embrasser toute la baie. Que c’était beau ! Le bateau s’éloignant quelque peu du rivage, je me suis rapproché de la barrière de corail. Là, je vis d’abord deux immenses raies qui nageaient paisiblement. Peut-être étaient-ce des Mantas. L’eau naturellement claire et les fonds sablonneux donnaient à croire que la hauteur où je me trouvais était plus importante.

Seychelles que j’aime (Part five) 0

Seychelles que j’aime (Part five)

Allez je continue sur ma lancée car il ne faut pas resté au bord du gué et passer le Rubicon
M’enfin comme disait mon pote Gaston.
J’ai bien un autre pote, Anaxagore de son petit nom, mais je ne suis pas sûr que vous compreniez plus le grec ancien que moi
Bref comme disait Pépin.
Non ce n’est pas un autre pote, faudrait voir à suivre un peu
Rejoignons donc Sam et François…

Seychelles que j’aime (Part four) 0

Seychelles que j’aime (Part four)

Allez hop on continue les aventures de ce sacré marin

Après de brèves recherches, nous avons jeté notre dévolu, au vu de sa carte, sur un restaurant muni d’une jolie terrasse. Celui-ci nous proposa des coquillages, des gambas grillées, de la langouste, du poisson et du carry de porc ou de poulet. C’est donc dans un cadre harmonieux, aux lumières tamisées, que nous nous sommes régalés assis confortablement dans de gros fauteuils d’osier sur la terrasse ombragée. Quels moments délicieux. Alors qu’en France il devait déjà faire froid, ici, nous pouvions goûter les plaisirs de l’été éternel.

Seychelles que j’aime (Part one) 0

Seychelles que j’aime (Part one)

Le travail c’est la santé, rien faire c’est la conserver disait le chanteur.
Et ce qu’il y avait de bien dans la structure de travail des motels (1) c’est justement les grands moment de liberté que nous octroyait cette organisation.

La ligne 0

La ligne

Holà qui diable vient troubler ma sieste!
Vous ne savez pas lorsque je me trouve dans mon hamac il convient de ne point faire de bruit et de me laisser la paix?
– Comment voila longtemps que je n’ai rien dit?
– Bénissez en Neptune, car je puis être le dernier des bavards!
– Bon où en étais-je vil béotien. Que dis je béotien, vous n’êtes qu’un néophyte et vous allez trembler à l’heure du clairon.

Tranches de vie sur la Jeanne D’arc 0

Tranches de vie sur la Jeanne D’arc

C’est donc avec soulagement que nous avons quitté la Corne de l’Afrique. Enfin l’air du large, enfin un peu d’air. La feuille de bord annonçait beau temps, mer calme et un peu de vent de secteur sud-est, le bonheur après la fournaise. Elle annonçait aussi la réunion préparatoire au passage de la ligne, de l’équateur. C’est une tradition et une fête pour tous les bateaux franchissant cette ligne immatérielle qui sépare l’hémisphère boréal de l’hémisphère austral. Les cérémonies durent du matin au soir. Il y a trois grandes fêtes dans la Royale : St Eloi, (*) Ste Barbe (*) et la Ligne.