Category: Les aventures de Surcouf

Djibouti 0

Djibouti

La dernière nuit se passa dans une ambiance étrange. Verrions nous des pirates si nombreux par ici ? Après le détroit de Bab El Mandeb les navires firent route plein sud dans le golfe d’Aden face au Yémen. La ville de Djibouti capitale de la République de Djibouti se trouve à l’entrée du golfe de Tadjoura.

Le Canal de suez  et la Mer Rouge 0

Le Canal de suez et la Mer Rouge

Le navire put enfin manoeuvrer. Pendant que se déroulait l’appareillage, mes deux amis me rejoignirent au carré pour prendre un café, car il n’était plus question d’aller dormir et je craignais que la journée ne fût dure. De plus nous aurions certainement des explications à fournir auprès des instances dirigeantes du bord. La matinée se déroula pourtant normalement. Les six jours de navigation qui se présentaient à nous devaient nous conduire à Djibouti, capitale du territoire des Afars et des Issas mais avant nous allions devoir traverser le canal de Suez. Point hautement stratégique s’il en est mais dont à l’époque je n’avais pas mesuré toute l’importance.

Egypte / Retour à Alexandrie – Part 3 0

Egypte / Retour à Alexandrie – Part 3

Cette journée de travail fut simple et banale. C’était le dimanche 20 novembre et beaucoup, dans le personnel du bord avaient quartier libre dès huit heures. Le service du soir assuré, je rejoignais mes amis à la coupée (*), pour une petite sortie nocturne.

L’Egypte / Le Caire  – Part 2 0

L’Egypte / Le Caire – Part 2

Ce matin du dix-neuf novembre en compagnie d’une centaine d’autres marins, nous avons pris le car direction le Caire. J’allais voir ce que tant d’hommes célèbres ont vu et admiré. J’allais voir ces monuments qui défient le temps et l’imagination. J’allais contempler ces preuves éternelles et grandioses de l’Histoire. En ce samedi dix-neuf novembre 1977, l’histoire nous rattrapait. En effet, alors que nous quittions Alexandrie, Anouard El SADATE, président de l’Egypte quittait le Caire pour ce rendre à Jérusalem, et plus particulièrement à la Knesset. Voyage historique s’il en fut.

Le grand jour 0

Le grand jour

Je me trouvais une fois encore à la croisée des chemins, face à mon destin. Cette nuit là je ne pus dormir, tout comme Sam et François que je retrouvais au bout d’un moment. Comme mes deux camarades, je regardais la nuit descendre doucement sur la campagne française que je ne reverrais que six mois plus tard. Je dois avouer que j’étais mélancolique et que, sans la présence de mes deux amis, le voyage aurait été bien lugubre. Nous avons longuement discuté d’avenir. Au bout du chemin, Brest et deux jours d’intenses activités.

La tension monte sur la Jeanne 3

La tension monte sur la Jeanne

Voilà cher marin un aperçu de mon bâteau. Il est beau mon bâteau non ? Et ne t’avises pas à dire le contraire ou gare à toi

Mais les évènements vont s’accélérer car la date fatidique approche. Aussi, en ce chapitre important je vais te livrer, là, ma vie jusqu’au grand jour. Soit sûr ami, que ces étranges moments, qui malgré les mille choses merveilleuses que j’ai pu découvrir par la suite, furent gravés à jamais dans ma mémoire comme étant parmi les plus importants de ma vie. Ma vie justement allait vraiment basculer de manière irréversible, pour mon plus grand bonheur. Alors suis moi et ne dis rien.