Cavale et coïncidences troublantes

Cesare Battisti a été arrêté hier, 18 mars, à Rio de Janeiro après 2 ans de cavale mais surtout à près de 1 mois des élections présidentielles. Le fait est troublant. Ivan Colonna, meurtrier présumé du Préfet Erignac, avait été arrêté 2 jours avant l’élection référendaire Corse (le 4 juillet 2003), alors qu’il était en cavale. Une preuve de plus que le candidat Sarkozy affiche une volonté de se démarquer de ses prédécesseurs, une « rupture tranquille », en s’attachant uniquement aux prisonniers en cavale (surtout ne pas perdre d’effectifs inutilement en capturant un homme seul). La vieille garde, en la personne de Jacques Chirac, préférait les libérations d’otages :

  • Beyrouth, Liban, 4 mai 1988, entre les deux tours de la présidentielle : 3 français libérés après avoir été retenus 3 ans par le Jihad Islamique
  • Ouvea le 5 mai 1988 (pour bien marquer l’opinion) : Lancement par Jacques Chirac de l’action destinée à libérer les gendarmes retenus en otage par les Kanaks.
  • mai 2002 : Les citoyens français pris en otage par une diabolisation excessive d’une extrême droite qui n’aurait jamais pu gagner.

Tirez en les conclusions que vous voulez, n’empêche que tout ça tombe vraiment très bien. J’espère juste que la capture de Battisti portera autant de chance à Sarko, pour les présidentielles, que celle de Colonna peu avant le référendum Corse.

Tadpu

Amatrice éclairée de nouvelles technologies. J'espère que mes quelques articles vous distrairont et vous éclaireront. Rédactrice de tadpu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*