Comment empêcher un chat de griffer les meubles

Il existe deux moyens pour empêcher un chat de faire ses griffes sur le mobilier : la solution chimique ou la solution astucieuse. Tout dépend du temps que vous avez à perdre.

griffes-de-chat

Quelle que soit le moyen retenu, vous devez préalablement acquérir un griffoir vertical (si possible en sisal).

 

Positionnez ce griffoir devant l’emplacement où le chat a l’habitude de gratter. En général, minou dévaste scrupuleusement toujours le même bras de fauteuil.

 

Si vous optez pour la solution chimique :

Procurez-vous du Feliway. Il s’agit d’un antistress composé de phéromones synthétiques. Il est utilisé en général pour calmer un chat stressé par les transports mais il s’avère très efficace dans le cas de figure nous intéressant.

 

Comment l’utiliser ?

Vaporisez un peu de Feliway deux fois par jour sur tous les endroits où le chat a l’habitude de gratter. Il sera calmé par l’odeur et n’y touchera plus. En revanche, ne vaporisez rien sur le griffoir. Installez le griffoir 15 minutes après vaporisation contre l’accoudoir ou le coin de mur gratté d’ordinaire par matou pour qu’il ne soit pas contaminé par l’odeur du feliway.

 

Renouvelez l’opération chaque jour pendant 2 semaines, puis arrêtez le feliway en maintenant le griffoir seul. Votre chat ne doit plus s’intéresser qu’au grattoir. Enfin, déplacez le griffoir à un autre endroit.

 

Vos meubles devraient être tranquilles.

 

Si vous optez pour la solution naturelle :

En ce cas, achetez des olives avec noyaux. Egouttez les olives et évidez les. Conservez les noyaux et faites les sécher à l’air libre.

 

Une fois secs, frottez les noyaux contre le griffoir en sisal. Leur odeur est proche de l’odeur laissée par le chat lorsqu’il griffe. Cela le conduira à gratter le griffoir.

 

Ensuite, la procédure est la même que pour le Feliway.

 

Pourquoi le chat gratte-t-il le mobilier ?

N’oubliez jamais que vous occupez le territoire de votre chat, et non l’inverse. Dès lors qu’il s’est emparé des lieux, il marque les limites de son domaine de son odeur plusieurs fois par jour.

 

Chaque fois que vous revenez de l’extérieur, vous ramenez de nouvelles odeurs étrangères de votre animal. Il s’empresse alors de les couvrir de son odeur, grâce aux diffuseurs planqués sous les pattes, ou au niveau des tempes entre autres.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*