Comment faire du bleu: une couleur qui transmet un sentiment de calme?

Conseils Divers

Le bleu peut évoquer des sentiments de sérénité et de tranquillité, faisant que les gens se sentent tranquilles en sa présence. En plus de cet effet calmant, le bleu a également la capacité non seulement d’invoquer la sécurité mais aussi l’ordre grâce à ses couleurs froides qui sont utilisées si souvent pour les bureaux ou même simplement à la maison parce qu’elles vous aident à rester concentré sur ce qui doit être fait sans être distrait par d’autres choses qui se passent autour de vous.

Comment créer le bleu ?

Le bleu est une couleur difficile à créer, il ne s’agit pas simplement de mélanger deux couleurs. Si vous voulez obtenir la nuance parfaite de bleu véritable, il vous suffit de suivre ces étapes simples.

Quand vous combinez toutes les couleurs primaires de la lumière, elles s’annulent et se transforment en blanc. Le bleu est l’une de ces couleurs qui peut être créée en combinant des proportions variables de rouge, de vert et de bleu – c’est une formule soustractive. De nombreuses personnes pensent que le bleu étant une teinte primaire, il ne peut pas être créé à partir de zéro en utilisant des mélanges de couleurs, ce n’est pourtant pas le cas.

En utilisant le modèle de couleur soustractif, nous pouvons produire une variété de couleurs en combinant divers pigments et en les associant pour reproduire les trois couleurs primaires : cyan (bleu-vert), magenta (rouge violacé) et jaune. Le bleu est créé en combinant ces deux couleurs complémentaires – le magenta est un rouge violacé, tandis que le cyan se situe entre la lumière verte et la lumière violette dans sa gamme de longueurs d’onde.

Quels sont les techniques pour obtenir diverses nuances de bleu ?

Vous savez que la couleur peut être aussi complexe et variée que l’océan. Vous pouvez obtenir la teinte royale ou sereine qui évoque le ciel en atténuant certaines caractéristiques de cette nuance vibrante avec des couleurs comme l’aigue-marine ou le cobalt – deux options pour une palette riche qui plaira à coup sûr à tout œil averti.

Il est important de comprendre les différentes nuances de bleu que vous pouvez obtenir lorsque vous travaillez avec des couleurs. Le bleu est obtenu en mélangeant du violet et du rouge, du vert ou du blanc. L’une des façons de combiner ces trois éléments est de recourir à une technique appelée « teinture ». La turquoise reflète les deux couleurs à parts égales, tandis que le cobalt les mélange de manière un peu plus inégale. Le céruléen n’en utilise que deux : l’outremer pour sa profondeur et le turquoise pour ce qui le rend plus clair. La marine contient du noir ainsi que de l’orange, ce qui crée un type de couleur totalement différent.

Il existe bien d’autres types de couleurs, mais celles-ci devraient vous donner une idée de la variété qui existe.

Quels sont les conseils pour réaliser des nuances de bleu ?

Il existe de nombreuses façons de mélanger les couleurs. Par exemple, si vous voulez une nuance plus claire, ajoutez du blanc à votre mélange ; si vous voulez quelque chose de plus sombre mais qui ne soit pas trop profond, utilisez du noir ou du gris à la place. Il existe aussi des règles simples pour ajouter des ombres et des lumières sur ces bleus : attention à ne pas les appliquer d’un seul coup, il faut toujours faire des « piqûres » pour ne pas tout recouvrir.

Les créatifs disposent d’une grande liberté pour créer des nuances personnalisées en fonction de la façon dont ils souhaitent que leurs créations soient éclairées par la lumière, mais cela peut parfois induire les peintres en erreur sans même qu’ils s’en rendent compte avant qu’il ne soit trop tard.

Si vous optez pour le vert, l’ajout de jaune au bleu vous aidera à y parvenir. Si vous préférez le violet, ajoutez aussi du rouge à une partie de la peinture. Le type de support ou de texture utilisé peut également influencer le nombre de couleurs à ajouter pour obtenir une couleur lors de la peinture.

Lorsque vous voulez créer de nouvelles couleurs, il est important de ne pas trop mélanger, car cela peut rendre la couleur moins vibrante. Les artistes apprennent par essais et erreurs que lorsque trop de couleurs différentes sont mélangées, elles ne mettent pas en valeur toutes leurs subtilités. Un mélange parfait est celui où votre base bleue est toujours bien visible au-dessus des autres couleurs originales.

Nos autres articles pour apprendre à faire des couleurs: