Comment faire du vert et ses nuances?

Conseils Divers

Il existe de nombreuses nuances de jaune et de bleu, et selon celles que vous utilisez, vous pouvez créer un nombre énorme de nuances de vert. Par exemple, le jaune de cadmium penche vers les pigments rouges. Un autre exemple est la différence entre le bleu outremer, qui est plus proche du rouge, et le bleu manganèse, qui penche vers les teintes jaunes. Ce phénomène est connu sous le nom de biais de couleur, et il est essentiel de comprendre comment il va influencer votre mélange de couleurs.

Quelle est le bon mélange de couleurs primaires froides et chaudes ?

Mélanger des couleurs n’est pas aussi simple que de prendre le bleu et le jaune les plus proches pour obtenir le vert parfait. Il existe plusieurs façons de mélanger le vert à partir de ces deux couleurs. Si vous avez une collection croissante de peintures dans votre atelier, essayez de rassembler toutes vos nuances de jaune et de bleu. Vous serez probablement surpris du nombre de nuances que vous possédez. Si le jaune et le bleu sont la base du vert, nous devons mieux contrôler ces couleurs afin d’obtenir le vert que nous souhaitons.

Vous pouvez n’utiliser que deux couleurs primaires si vous voulez obtenir une couleur secondaire vive. En combinant les trois couleurs primaires, on risque de produire une couleur secondaire assez boueuse et plus proche du brun que la couleur souhaitée. Si nous mélangeons un bleu chaud contenant du rouge avec un jaune chaud (qui contient également du rouge), nous combinons par inadvertance les trois couleurs primaires.

Est-il possible d’ajouter de la température au vert ?

Comme vous le savez, la température de la couleur est un élément essentiel à prendre en compte lors du mélange de n’importe quelle couleur, en particulier pour les verts. Si vous voulez peindre un paysage, vous pouvez utiliser différentes températures pour communiquer au spectateur s’il est froid et hivernal ou lumineux et ensoleillé. Pour le reste de l’article, le vert que nous utilisons comme exemple de base est un mélange de bleu outremer et de jaune de cadmium.

  • Créer des nuances de vert plus froides

Vous pouvez utiliser plusieurs couleurs pour obtenir une nuance de vert plus froide, notamment des violets et d’autres nuances de vert. Vous pouvez également ajouter du bleu à votre nuance de vert pour la refroidir davantage, mais veillez à utiliser un bleu froid. Nous aimons deux nuances de violet en particulier. La première est le violet dioxazine qui est une teinte violette assez foncée. Ajouter du violet dioxazine à votre mélange de vert est un excellent moyen de le rendre plus froid et plus foncé à la fois. Si vous voulez seulement rendre votre vert plus froid sans le foncer, vous pouvez essayer d’ajouter un peu de violet Provence bleuté. Ce violet crée un joli vert froid subtil.

Vous pouvez également utiliser d’autres tons de vert pour refroidir votre mélange de vert. Là encore, nous avons deux nuances de vert que nous aimons utiliser. Le vert véronèse est une belle nuance de vert froid, presque comme un vert sarcelle, et vous pouvez l’utiliser pour refroidir n’importe quelle nuance de vert. L’utilisation du vert véronèse rendra également votre vert beaucoup plus saturé, nous vous suggérons donc de l’utiliser si vous voulez que votre vert soit plus éclatant.

  • Réaliser des nuances de vert plus chaudes

L’utilisation d’une teinte orange comme l’orange cadmium est un moyen fantastique de réchauffer votre vert. Nous aimons également utiliser l’ocre jaune pour réchauffer les tons verts, en particulier si nous voulons un vert plus terreux. L’ocre jaune est une couleur terreuse, elle fera naturellement pencher votre vert légèrement vers le brun. Une autre option pour réchauffer votre vert est d’utiliser un peu de cramoisi d’alizarine. Ce rouge est très foncé et pigmenté, il assombrira donc aussi un peu votre vert. Le meilleur rouge à utiliser pour réchauffer une teinte verte est le rouge cadmium.

Quels sont les différentes teintes de vert ?

Pour rendre les couleurs plus foncées, vous pouvez utiliser des teintes. À l’inverse, les teintes rendent les couleurs plus claires. Comme le vert est une couleur secondaire complexe, et que vous connaissez déjà les considérations qui entrent en jeu pour produire la bonne nuance de vert, les ombres et les teintes peuvent être un peu compliquées.

  • Des teintes de vert plus claires

Ajouter un peu plus de jaune à votre vert est un moyen fantastique de créer une nuance de vert clair. Vous pouvez créer plusieurs nuances différentes de vert clair en utilisant différents jaunes en différentes quantités. Non seulement le jaune allège le vert, mais il le rend aussi un peu plus vif. Pour ce qui est des couleurs qui composent le vert menthe, vous devriez commencer par une nuance de vert qui contient une bonne quantité de jaune, puis ajouter un peu de blanc.

  • Des nuances de vert plus foncées

L’ajout d’un peu de violet est une option fantastique pour créer une nuance de vert foncé profonde et riche. Comme le violet est une couleur secondaire qui contient du rouge, vous pouvez l’utiliser pour mélanger un ton de vert plus sombre et plus terreux. Si vous ne voulez pas que votre vert foncé soit chaud, le violet dioxazine est votre meilleure option car c’est une nuance de violet beaucoup plus froide.

Vous pouvez également assombrir votre vert en ajoutant un peu de vert pthalo au mélange. L’ajout de vert pthalo donnera une nuance de vert foncé beaucoup plus froide, presque comme une sarcelle foncée. Le pigment vert pthalo assombrit très rapidement votre vert, vous ne devez donc en ajouter qu’un peu à la fois. Cette couleur est également très saturée, donc si vous en avez besoin, vous pouvez l’atténuer en ajoutant un peu de cramoisi d’alizarine au mélange. Vous pouvez également essayer d’ajouter un peu plus de peinture bleu foncé à votre mélange de vert pour obtenir un vert froid plus foncé.

Peut-on créer du vert sans utiliser de jaune ?

  • Utilisation du orange pour faire du vert

Vous pouvez simplement remplacer le jaune par du orange pour obtenir une gamme de nuances de vert différentes. Nous vous suggérons d’utiliser un orange plus froid, c’est-à-dire plus proche du jaune que du rouge. Selon la nuance exacte de vert que vous souhaitez, vous pouvez mélanger une seule nuance d’orange avec une gamme de bleus. Pour obtenir une nuance de vert clair, mélangez votre orange avec un bleu froid comme le bleu pthalo. Vous pouvez expérimenter avec les proportions, mais ce mélange est magnifiquement brillant et vert clair. Pour un vert plus terreux, essayez le bleu outremer. Cette nuance de vert n’est pas aussi vibrante que la combinaison d’orange et de bleu pthalo, mais elle est agréable et terreuse. Vous pouvez également essayer de mélanger l’orange avec du gris ou du noir. Le vert produit par ces deux options de mélange est beaucoup plus proche du brun et un peu plus foncé.

  • Utilisation de la terre de Sienne brute pour obtenir du vert

Comme pour l’orange, vous pouvez remplacer le jaune de notre formule verte par de la sienne brute. Là encore, ces verts ne seront pas aussi clairs ou brillants qu’avec du jaune, car la sienne brute est une couleur beaucoup plus chaude. Nous vous suggérons d’expérimenter différentes nuances en mélangeant la terre de sienne brute avec une gamme de couleurs bleues. La sienne brute et le bleu pthalo donnent un beau vert bleuté profond, tandis que le mélange de la sienne brute et du bleu de Prusse donne un ton vert plus terreux.

Nos autres articles pour apprendre à faire des couleurs: