Crazy for my theme

Comme je l’annonçais hier, j’en ai terminé de la migration de ce blog.

Nouveau serveur (la dedibox V3 à 17 euros), nouveau moteur (Nginx et fast-CGI), nouvelle plateforme (WordPress au lieu de Dotclear).

Dans cette affaire, ce qui m’a pris le plus de temps, ça a été de trouver un thème qui me convienne. Mon choix s’est porté sur oMagazine, un thème… chinois assez mal traduit. Il reste d’ailleurs quelques scories ça et là que je corrige au fur et à mesure.

Etant un adepte des 3 colonnes, j’ai également retouché un peu les CSS pour les avoir à peu près partout (si vous avez besoin des exemples, n’hésitez pas).

Il me reste à poser maintenant la page contact et à faire tourner deux ou trois bricoles qui m’apporteront un peu de confort d’utilisation.

Comme j’ai un peu beaucoup le nez dessus, il se peut que je loupe quelques énormités. Aussi, je vous saurais gré de me faire un vrai retour des soucis rencontrés. J’aimerais également que vous me fassiez part de votre ressenti en terme d’affichage : est-ce assez rapide ?

En tout cas, je constate avec ravissement que la petite moulinette PHP de redirection d’url et de récupération du référencement google fonctionne à merveille.

Avant de vous laisser, j’aimerais vous faire profiter d’un magnifique nanard signé David Hasselhof. Il constituera le seul billet présenté aujourd’hui (entre mon vrai boulot et celui-ci, je ne peux pas en faire d’avantage). Merci de votre indulgence.

Sans plus attendre, la chanson du siècle :

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*