Croire au devenir français

Maitre Galouzeau de Villepin, dans sa grande mansuétude, nous exhorte, nous petits français, à « croire au devenir français ». Ne plus douter de la classe dirigeante, fermer les yeux sur les tours de passe-passe, retrouver la confiance.

Nous, pauvres idiots que nous sommes, devrons bien avoir à l’esprit cette phrase de monsieur de Villepin évoquant son action à venir : « En 2006, nous devons avoir des résultats, nous aurons des résultats. C’est un enjeu démocratique majeur, si nous voulons éviter que les échéances de 2007 ne soient qu’un simple exutoire ».

L’enjeu n’est plus « républicain » ou « majeur pour la France » a contrario du discours convenu servi depuis les émeutes – dont le pays est, parait-il, sorti « fortifié ». L’enjeu est devenu « démocratique ». Démocratique parce que s’occuper du petit peuple, c’est bien, mais s’occuper de sa carrière politique à soi, c’est mieux.

C’est ainsi que, toujours d’après notre bon premier ministre, les journalistes sont invités à « mettre quelques gouttes d’humour et de tendresse » dans leurs reportages. Une manière certainement d’éviter une manipulation/dérive médiatique[1] identique à 2002.

Les citoyens sont même enjoints à trouver une petit chose susceptible des les mettre de bonne humeur chaque matin, à ne plus jouer les « déclinologues » et à ne plus écouter ces derniers.

2006 doit être beau, 2006 doit être grand, 2006 doit être lobotomisant[2], 2006 sera serein quoi qu’il arrive pour mieux voter en 2007.

Source AFP

Notes

[1] Le tout insécuritarire de l’avant présidentielle.

[2] Et comme un miracle n’arrive jamais seul, il y aura coupe du monde de balle au pied en 2006

Tadpu

Amatrice éclairée de nouvelles technologies. J'espère que mes quelques articles vous distrairont et vous éclaireront. Rédactrice de tadpu.com

4 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*