Dépigmentation de la peau : Attention danger

Se dépigmenter la peau est une pratique courante pour beaucoup. La méthode consiste en l’application de crèmes ou l’absorption de médicaments afin d’éclaircir la teinte naturelle de la peau ou supprimer les tâches.

depigmentation Dépigmentation de la peau : Attention danger

La majeure partie de ces décoctions cosmétiques font l’objet d’un encadrement sanitaire et d’une réglementation très stricts.

Toutefois, de nombreux produits disponibles en vente par correspondance ou contrefaits ne respectent pas les normes en vigueur. Les risques pour la consommatrice sont alors très élevés.

une enquête de l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (Afssaps) révèle que 30 à 40% des produits actuellement sur le marché contiennent « des proportions élevées de produits non conformes à la réglementation ».

Ces produits sont, notamment, le mercure, les dérivés de cortisone (pommades au clobétasol) et l’hydroquinone.

Leurs effets sont dramatiques et vont de l’infection cutanée aux complications rénales ou cardiaques en passant par l’acné ou les troubles de la pigmentation.

Evidemment, tous les produits ne sont pas concernés. Ceux autorisés explicitement à la vente en France ne sont pas concernés par cette mise en garde de l’Afssaps.

Mais comment reconnaître les bons produits, justement ?

Tout d’abord, ne vous fiez pas à l’étiquette. Même si une étiquette de produit mentionne « Sans hydroquinone », il peut très bien y en avoir ; l’étiquetage des produits contrefaits est mensonger.

Ensuite, n’achetez jamais ces produits sur les marchés, à l’étranger ou sans emballage d’origine.

De même, fuyez comme la peste les produits « maison » ainsi que ceux à base de cortisone. Généralement, il sont constitués de médicaments détournés de leurs fonctions premières et sont, à ce titre, parmi les plus dangereux d’usage.

En cas de doute, avant d’utiliser ces produits, faites appel à votre médecin.

';

Val