Générale d’Optique – Suite et fin

3 semaines que j’attends de nouvelles lunettes commandées dans un magasin La générale d’Optique… (voir détail des évènements à cet endroit, puis à cet autre endroit).

Trois semaines qu’on me balade gentiment de cassure en retards, sans compter les erreurs de montage, de verres, j’en passe et des meilleures.

Au dernier épisode « La Générale d’Optique« , je devais avoir mes lunettes ce soir. Le laboratoire allait se défoncer pour me livrer dans les temps, j’y croyais à moitié… J’ai eu raison !

16h : On avait promis de m’appeler, je n’y croyais plus, j’ai décroché mon portable, le signal a merdé, j’ai loupé l’appel. Scoumoune ! Jusque là, rien d’anormal, on est dans la continuité. Forcèment, pas de seconde chance.

17h : Je tente un appel au magasin. Ca ne décroche pas.

17h30 : Je retente l’appel. Miracle ! Ca décroche !

– Allo ? Je suis monsieur machin (je suis de lointaine famille avec cousin machin (faut le savoir))
– Ah oui, je vois (le mec désespéré au bout du fil). Attendez, je vous passe ma collègue.
(La collègue prend le combiné)
– Euh… monsieur machin ?
– Oui
– Nous avons un petit soucis, ce ne peut pas être avant samedi [1] mais nous vous faisons 33% de réduction sur la somme globale.
– Non merci, vous n’êtes pas foutus de tenir vos engagements, je récupère ce soir ordonnance et acompte

Je vous passe la suite où elle tentait à tout crin de me faire revenir sur la décision.

Bref, me voilà à 18h30 avec un RIB en poche pour me faire rembourser. Alors que j’attendais, une autre nana que la vieille du midi gueulait parce qu’elle réceptionnait des lentilles annuelles au lieu de ses boîtes habituelles de lentilles mensuelles.

A 18h45, je sortais avec la promesse d’un prochain remboursement mais avec mon ordonnance en poche, près à affronter l’univers impitoyable de Grand Optical. [2]

NB : Lisez l’épisode 1 de la générale d’optique et l’épisode 2 la générale d’optique, l’aventure continue

Notes

[1] On m’avait annoncé vendredi

[2] ‘kulés de footeux

Giskette

Geekette coquette avec un chat et un gros défaut... mes parents : je m'appelle Gisèle

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*