Installer un serveur dédié Debian "Dedibox" #5

Nous avons abordé en troisième partie l’installation du serveur apache, de la base de données et de PHP5. Nous disposons donc des pré-requis pour continuer notre installation, et nous allons maintenant passer un petit moment sur l’installation et la configuration d’un serveur de mail Postfix.

Pour ce faire, nous allons nous appuyer sur notre moteur Mysql afin de gérer plus sereinement les domaines et utilisateurs virtuels. Nous passerons ensuite à l’installation et à la configuration de Courier, à l’encryption des mots de passe utilisateurs, et à l’installation de Amavisd, SpamAssassin et Clamav. Ces trois derniers éléments permettront d’éliminer de vos mails spams et virus.

Quatrième partie : Et si on envoyait des mails ?

1/ Postfix, Courier, Saslauthd :

C’est parti. Tapez ou recopiez ça :

# apt-get install postfix postfix-mysql postfix-doc courier-authdaemon courier-authlib-mysql courier-pop courier-pop-ssl courier-imap courier-imap-ssl postfix-tls libsasl2 libsasl2-modules libsasl2-modules-sql sasl2-bin libpam-mysql openssl

Et répondez aux questions :

‘’Create directories for web-based administration ?’’ NO ‘’General type of configuration?’’ Internet Site ‘’Mail Name ?’’ sd-xxxx.dedibox.fr ‘’SSL certificate required’’ OK

2/ La gestion des quotas :

En natif, Postfix ne gère pas les quotas. Impossible par conséquent de limiter l’utilisation de certains répertoires du système de fichier. Pour parer au manque, il faut appliquer un patch sur la source et reconstruire un nouveau package Postfix.

NB : J’avais trouvé une solution toute faite sur lea-linux mais elle n’a pas fonctionné. Si recompiler vous gave, vous pouvez la tenter. Peut-être fonctionnera-t-elle ?

Installons le nécessaire au patch :

# apt-get install build-essential dpkg-dev fakeroot debhelper libgdbm-dev libldap2-dev libpcre3-dev libssl-dev libsasl2-dev po-debconf dpatch libdb4.3-dev libmysqlclient15-dev lsb-release libcdb-dev

C’est bon ? La suite :

# cd /usr/src # apt-get source postfix

Assurez vous que la version de postfix dont vous disposez est bien la 2.3.8 :

$ postconf –d | grep mail_version

La réponse doit être :

… mail_version = 2.3.8 …

Si tout y est, patchons :

# wget http://vda.sourceforge.net/VDA/postfix-2.3.8-vda.patch.gz # gunzip postfix-2.3.8-vda.patch.gz # cd postfix-2.3.8 # patch -p1 < ../postfix-2.3.8-vda.patch # dpkg-buildpackage

Ici, si vous êtes fumeur, allumez en une. C’est un peu long.

Vous allez très certainement avoir une alerte disant ‘’ WARNING: Failed to sign .dsc and .changes file’’. Laissez râler et n’en tenez aucun compte.

Nos packages sont prêts. Installons les :

# cd.. # dpkg -i postfix_2.3.8-2_i386.deb # dpkg -i postfix-mysql_2.3.8-2_i386.deb

C’est tout pour aujourd’hui. Postfix est correctement installé mais pas configuré.

Dans la prochaine partie, nous nous attèlerons à la création de la base et à la configuration de Postfix.

Giskette

Geekette coquette avec un chat et un gros défaut... mes parents : je m'appelle Gisèle

4 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*