Jean-Philippe, mon Amour

Mon Jean-Phiphi,

Longtemps tu m’as brisé les coucougnes. Si j’en crois la mention portée sur ta dernière super compilation, tu nous aurais déjà meuglé 500 chansonnettes.

Fort heureusement, je suis trop jeune pour avoir connu tes débuts et mes géniteurs, bien que de ta génération, m’ont épargné les tympans alors que tu t’époumonais sur « Jésus-Christ SuperStar ». Las, il ne leur a pas été possible de toujours m’écarter des postes lors des diffusions radiophoniques de « Gabrielle ».

C’est arrivé. C’est pas de ta faute.

Après cette difficile épreuve, j’ai pris mon destin en main. Je t’ai épié. A chacun de tes gémissements hertziens, je te coupais le sifflet. J’étais heureux… jusqu’en 2002.

Cette année là, tu t’es mis en tête de soutenir l’équipe nationale de ballon rond frappé au pied. J’ai eu peur… je dois te l’avouer, j’étais terrifié.

J’en venais à me dire : « Si ces cons gagnent, on va en plus se bouffer du Johnny du matin au soir ».

Et finalement, non ! Tu nous as sauvé, mon Jean-Phiphi. J’ai eu honte, après coup, d’avoir de si mauvaises pensées.

Ton chant horrible, au lieu de dérouter les groupuscules à pantalons courts et grandes chaussettes des peuplades adverses, a dérouté les blancs[1]. Je t’ai adoré mon Jean-Phiphi.

Je suis même certain que si j’avais été encore en âge de croire aux fables pour enfants, j’aurais pu louer un seigneur ou dieu quelconque d’avoir débarrassé, au travers de ta personne, cette engeance de mon périmètre audiovisuel.

Aussi, j’aurais une requête à te soumettre mon Johnny. D’ici dimanche, ne pourrais tu pas nous programmer une spéciale Drucker et pousser une chansonnette d’encouragement ?

Hein ? Dis ?! J’te promets que si tu fais ça, j’achète ton prochain disque.

Je t’embrasse sur les 4 joues.

Bien à toi, ton farf impatient.

Notes

[1] Du bleu toujours en blanc, j’appelle ça du blanc. SiMON aussi d’ailleurs.

Tadpu

Amatrice éclairée de nouvelles technologies. J'espère que mes quelques articles vous distrairont et vous éclaireront. Rédactrice de tadpu.com

6 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*