La Bible – Aberration n°43

Genèse 8.8-11

Il lâcha aussi la colombe, pour voir si les eaux avaient diminué à la surface de la terre.
Mais la colombe ne trouva aucun lieu pour poser la plante de son pied, et elle revint à lui dans l’arche, car il y avait des eaux à la surface de toute la terre. Il avança la main, la prit, et la fit rentrer auprès de lui dans l’arche.
Il attendit encore sept autres jours, et il lâcha de nouveau la colombe hors de l’arche.
La colombe revint à lui sur le soir; et voici, une feuille d’olivier arrachée était dans son bec. Noé connut ainsi que les eaux avaient diminué sur la terre.

Il y a plusieurs détails qui me choquent.

La colombe pour commencer. Je n’ai rien contre les colombinés, mais j’émets quelques doutes quant à la capacité de leurs cerveaux à comprendre qu’il faut voler, sur ordre, jusqu’à trouver quelque chose de tangible prouvant la réapparition de la terre ferme et le ramener. L’instinct animal aidant, pensez bien que la bestiole se serait goinfrée et endormie là sans penser un seul instant à retourner dans un vaisseau qui devait puer le bouc.

La feuille d’olivier ensuite. Pour comprendre mon propos, remettez vous en tête les images de Katrina, l’ouragan qui a ravagé la Floride, et amplifiez par 100 les dégâts provoqués. Vous y êtes ? Vous vous rappelez de l’état de la végétation à la décrue ? Elle était quasi inexistante. Imaginez juste le résultat après 40 jours de pluie et 150 jours d’enfouissement sous les eaux. La terre devait être détrempée jusqu’aux cailloux. Sachant qu’un olivier ne pousse que dans un sol sec et correctement drainé, de où sort donc cette foutue feuille d’olivier ? Comment aurait-il même pu pousser si vite au point de faire des feuilles ?

Pire ! La légende rapporte que l’arche s’est échouée sur le mont Ararat. Et le mont Ararat n’est pas réputé pour être une petite montagne. En conséquence, les eaux devaient être encore très hautes sur la terre quand le bâteau s’est posé. Certains estiment même la hauteur d’échouage à 4724 mètres. D’où ma dernière question : Comment un foutu olivier peut-il avoir poussé à une telle hauteur et surtout dans une neige éternelle ? (cf. photo ci-dessous)

mont Ararat

Si un spécialiste des oléacées peut me répondre, j’suis preneur. 😀


La Bible – Précédent << La Bible – Sommaire >> La Bible – Suivant

4 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*