La Bible – Aberration n°44

Genèse 8 :20-21

Noé bâtit un autel à l’Éternel; il prit de toutes les bêtes pures et de tous les oiseaux purs, et il offrit des holocaustes sur l’autel.
L’Éternel sentit une odeur agréable, et l’Éternel dit en son coeur: Je ne maudirai plus la terre, à cause de l’homme, parce que les pensées du coeur de l’homme sont mauvaises dès sa jeunesse; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l’ai fait.

Là encore, quelques petites choses me laissent pantois.

Dieux décide dans un premier temps de liquider les hommes, prétextant qu’ils sont mauvais (Genèse 6:5) puis, 6 mois plus tard, le voici qui décide de ne plus les maudire exactement pour la même raison que celle qui l’a poussé à les exterminer.

Pas très réfléchi le coco. Encore un qui semble agir non pas selon une force de caractère mais selon le moment.

Il n’en reste pas moins qu’au terme de ses réflexions chaotiques, il accepte dans la foulée, l’arche à peine échouée, le sacrifice des créatures pures qu’il a sauvé par personne interposée. Il s’agit pour le moins d’un rite païen.

D’ailleurs, le sacrifice animal et la transfiguration du sacrifice humain occupent une large part du récit biblique, notamment dans le lévitique que je vous livrerai bientôt.

Mais il faut avoir à l’esprit que les auteurs du récits sont marqués par l’époque. Les civilisations alentours (sumériennes, égyptiennes, etc…), pratiquent les rites sacrificiels. Inutile de s’étonner qu’à la rédaction de l’histoire, ils se soient inspirés de leur connaissance immédiate.

Giskette

Geekette coquette avec un chat et un gros défaut... mes parents : je m'appelle Gisèle

6 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*