La Bible – Aberration n°54

Genèse 17:1-17

Lorsque Abram fut âgé de quatre-vingt-dix-neuf ans, l’Éternel apparut à Abram, et lui dit: Je suis le Dieu tout puissant. Marche devant ma face, et sois intègre.
J’établirai mon alliance entre moi et toi, et je te multiplierai à l’infini.
Abram tomba sur sa face; et Dieu lui parla, en disant:
Voici mon alliance, que je fais avec toi. Tu deviendras père d’une multitude de nations.
On ne t’appellera plus Abram; mais ton nom sera Abraham, car je te rends père d’une multitude de nations.
Je te rendrai fécond à l’infini, je ferai de toi des nations; et des rois sortiront de toi.
J’établirai mon alliance entre moi et toi, et tes descendants après toi, selon leurs générations: ce sera une alliance perpétuelle, en vertu de laquelle je serai ton Dieu et celui de ta postérité après toi.
Je te donnerai, et à tes descendants après toi, le pays que tu habites comme étranger, tout le pays de Canaan, en possession perpétuelle, et je serai leur Dieu.
Dieu dit à Abraham : Toi, tu garderas mon alliance, toi et tes descendants après toi, selon leurs générations.
C’est ici mon alliance, que vous garderez entre moi et vous, et ta postérité après toi: tout mâle parmi vous sera circoncis.
Vous vous circoncirez; et ce sera un signe d’alliance entre moi et vous.
A l’âge de huit jours, tout mâle parmi vous sera circoncis, selon vos générations, qu’il soit né dans la maison, ou qu’il soit acquis à prix d’argent de tout fils d’étranger, sans appartenir à ta race.
On devra circoncire celui qui est né dans la maison et celui qui est acquis à prix d’argent ; et mon alliance sera dans votre chair une alliance perpétuelle.
Un mâle incirconcis, qui n’aura pas été circoncis dans sa chair, sera exterminé du milieu de son peuple : il aura violé mon alliance.
Dieu dit à Abraham : Tu ne donneras plus à Saraï, ta femme, le nom de Saraï; mais son nom sera Sara.
Je la bénirai, et je te donnerai d’elle un fils ; je la bénirai, et elle deviendra des nations ; des rois de peuples sortiront d’elle.
Abraham tomba sur sa face ; il rit, et dit en son coeur : Naîtrait-il un fils à un homme de cent ans ? et Sara, âgée de quatre-vingt-dix ans, enfanterait-elle ?

Dieu établit son alliance avec Abram. Pour la marquer, il nomme dorénavant Abram Abraham et sa femme Sara. Dieu lui offre même un territoire à condition qu’il se coupe le kiki.

Parallèlement, Dieu offre au couple nouvellement renommé la possibilité d’avoir un enfant. Pourtant, souvenez vous, Saraï était stérile.

Là où ça devient drôle, c’est que Abraham se paie la tête de Dieu alors qu’il va avoir un enfant à l’âge de cent ans.

Ca ne doit pas beaucoup parler dans cette famille. Noé (son bisaïeul) avait eu un enfant à 500 ans, Sem (son aïeul) à 100 ans et son grand père et son père ont vécu au moins 200 ans. Donc, la majeure partie de sa famille est encore vivante alors qu’il va être de nouveau père. Pour mémoire, Abram, l’Abraham old version, avait eu son premier fils à 83 ans.

Alors, pourquoi Abraham rit-il ? Mystère !

Ca ne tient décidemment pas la route, cette affaire…

La Bible – Précédent << La Bible – Sommaire >> La Bible – Suivant

8 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*