La Bible – Aberration n°59 – Marchandage Sodomite

Genèse 18:20-32

Et l’Éternel dit : Le cri contre Sodome et Gomorrhe s’est accru, et leur péché est énorme.
C’est pourquoi je vais descendre, et je verrai s’ils ont agi entièrement selon le bruit venu jusqu’à moi ; et si cela n’est pas, je le saurai.
Les hommes s’éloignèrent, et allèrent vers Sodome. Mais Abraham se tint encore en présence de l’Éternel.
Abraham s’approcha, et dit : Feras-tu aussi périr le juste avec le méchant ?
Peut-être y a-t-il cinquante justes au milieu de la ville : les feras-tu périr aussi, et ne pardonneras-tu pas à la ville à cause des cinquante justes qui sont au milieu d’elle ?
Faire mourir le juste avec le méchant, en sorte qu’il en soit du juste comme du méchant, loin de toi cette manière d’agir ! loin de toi! Celui qui juge toute la terre n’exercera-t-il pas la justice?
Et l’Éternel dit : Si je trouve dans Sodome cinquante justes au milieu de la ville, je pardonnerai à toute la ville, à cause d’eux.
Abraham reprit, et dit : Voici, j’ai osé parler au Seigneur, moi qui ne suis que poudre et cendre.
Peut-être des cinquante justes en manquera-t-il cinq : pour cinq, détruiras-tu toute la ville ? Et l’Éternel dit : Je ne la détruirai point, si j’y trouve quarante-cinq justes.
Abraham continua de lui parler, et dit : Peut-être s’y trouvera-t-il quarante justes. Et l’Éternel dit : Je ne ferai rien, à cause de ces quarante.
Abraham dit : Que le Seigneur ne s’irrite point, et je parlerai. Peut-être s’y trouvera-t-il trente justes. Et l’Éternel dit : Je ne ferai rien, si j’y trouve trente justes.
Abraham dit : Voici, j’ai osé parler au Seigneur. Peut-être s’y trouvera-t-il vingt justes. Et l’Éternel dit : Je ne la détruirai point, à cause de ces vingt.
Abraham dit : Que le Seigneur ne s’irrite point, et je ne parlerai plus que cette fois. Peut-être s’y trouvera-t-il dix justes. Et l’Éternel dit : Je ne la détruirai point, à cause de ces dix justes.

En clair, Dieu s’apprête à effacer Sodome de la surface de la terre. Abraham tente de l’en dissuader en invoquant la possibilité de sauver la ville grâce à 50 justes (contraire de méchants) qu’il trouverait dans la ville. Pas sûr de son coup, il engage avec Dieu un dialogue de marchand de tapis, tentant par là même de faire baisser les prix.

Dieu se la joue épicier du coin et accepte laisser descendre le début d’enchère avant atomisation.

En décompte final, Abraham se propose de ne trouver que 10 justes pour sauver la ville.

10 justes ! 10 justes qu’il n’est même pas sûr de trouver.

Il ne pense même pas aux enfants, pas plus que Dieu d’ailleurs. Ne sont-ils pas justes par essence, dans l’innocence de leur jeunesse ? N’est-il pas envisageable de trouver 10 nouveaux-nés dans une ville de débauche ? Faut croire que non.

En conséquence, tout laisse à penser que les enfants Sodomites succombaient dès leur naissances aux troubles penchants de leurs parents pré-génocidés. Ou alors, Dieu est viscéralement retors.

Vous en pensez quoi, vous ?


La Bible – Précédent << La Bible – Sommaire >> La Bible – Suivant

';

Val