La folie des sondages et les manipulations

À l’approche de l’élection présidentielle de 2012, les grandes manœuvres des manipulations se mettent en œuvre.

Ainsi donc, Le directeur du FMI gagne 3 points de popularité selon l’Ifop, mais en perd 7 selon Ipsos

L’article « Le sondage ou l’art de la manipulation » évoque, entr’autres que : « L’objectif principal de ce genre de sondages n’est pas d’informer mais de manipuler l’opinion publique …. » et que c’est une « Curieuse conception de l’information et de la démocratie…« 

Vous aimerez aussi...

3 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*