Le développement durable sponsorise le salon du Bourget

Des mois qu’on nous ressasse la taxe carbone, des semaines qu’on nous dit qu’il faut consommer durable, des jours qu’on nous bourre le mou avec Dany le rouge, la génération écologie, le film Home, le grenelle de l’environnement, l’éco responsabilité et t’en veux, et t’en as.

Tous les jours, t’es culpabilisé de ne pas être éco-responsable. A chaque fois que t’imprimes une feuille, t’en viens à te demander combien d’hectares de forêt t’a dévasté. Même ta caisse, pour un peu t’oserais plus la prendre. Pire, t’es prêt à la partager deux fois par jour, sur des trajets interminables de 50 bornes, avec ton vieux voisin qui pue, pour économiser les énergies fossiles et pas polluer l’atmosphère. On ne sait jamais, tu pourrais te réveiller avec des pingouins devant ta fenêtre dans 20 ans.

Tous, ils te foutent la pression avec ce bordel écolo-vert. Et par la force des choses, à cause de la pression de la société qu’on martèle, tu te dis que « peut-être oui, pourquoi pas, y a peut-être quelque chose, on va faire des efforts ». Alors tu paies plus cher ton carburant, tu laves ta lessive à la boule bio, tu te prépares à te faire taxer d’avantage…

Pis un jour, tu vas voir le site du ministère de l’écologie et du développement durable, pour te renseigner… et tu vois ça :

Le bourget développement durable

Le ministère de l’écologie en charge du développement durable sponsorise le Salon du Bourget, consommateur de milliers de litres de kérozène.

A ce moment là, tu la sens bien profonde l’impulsion pour de nouvelles politiques publiques et t’as la vague impression qu’on te prend un peu pour un crétin.

Z’en pensez quoi ?

Giskette

Geekette coquette avec un chat et un gros défaut... mes parents : je m'appelle Gisèle

3 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*