Le jour du Seigneur épisode 72 – Manque de bol

Depuis le dernier épisode, Isaac a profité de l’alliance passée avec Dieu et Jacob doit fuir suite à la trahison faite à son frère ; sa mère Rebecca l’envoie chez Laban, son frère, à Harrân (cf. Genèse 27).

Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes.

En chemin, Jacob fait une halte pour la nuit et rêve de Dieu :

Genèse 28:11-13

Il arriva dans un lieu où il passa la nuit; car le soleil était couché. Il y prit une pierre, dont il fit son chevet, et il se coucha dans ce lieu-là.
Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle.
Et voici, l’Éternel se tenait au-dessus d’elle; et il dit: Je suis l’Éternel, le Dieu d’Abraham, ton père, et le Dieu d’Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta postérité.

Saisi par son songe, il décide, dès son réveil, de donner un nom au lieu :

Genèse 28:17-19

Il eut peur, et dit: Que ce lieu est redoutable ! C’est ici la maison de Dieu, c’est ici la porte des cieux !
Et Jacob se leva de bon matin ; il prit la pierre dont il avait fait son chevet, il la dressa pour monument, et il versa de l’huile sur son sommet.
Il donna à ce lieu le nom de Béthel ; mais la ville s’appelait auparavant Luz.

Rien de plus normal. Ainsi, le caillou de dodo se nomme Béthel.

Béthel se décompose Beth-El, ce qui signifie La maison du Seigneur, avec Beth pour maison et El pour… le nom d’un dieu sémitique ancien appartenant à un aréopage polythéiste n’ayant rien à voir ni avec Yahweh, ni avec Elohim. Manque de bol !

Le problème aussi avec Béthel, c’est que c’est un lieu nommé (dans le sens baptisé) pour la première fois par Jacob.

Là aussi, manque de bol, parce qu’en Genèse 12:8 et en Genèse 13:3 un certain Abram, pas encore devenu Abraham, se repère par cet endroit :

Il se transporta de là vers la montagne, à l’orient de Béthel, et il dressa ses tentes, ayant Béthel à l’occident et Aï à l’orient. Il bâtit encore là un autel à l’Éternel, et il invoqua le nom de l’Éternel.

Il dirigea ses marches du midi jusqu’à Béthel, jusqu’au lieu où était sa tente au commencement, entre Béthel et Aï,

Et que, manque de bol, ce foutu lieu de Béthel est baptisé encore une fois du même nom par le même Jacob bien plus loin dans le livre, en Genèse 35:15

Jacob donna le nom de Béthel au lieu où Dieu lui avait parlé.

Ils ont vraiment des problèmes de mémoire dans cette famille.


La Bible – Précédent << La Bible – Sommaire >> La Bible – Suivant

Vous aimerez aussi...

7 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*