Le jour du Seigneur épisode 69 – Les frères ennemis

Dans l’épisode de la semaine passée, Ismaël et Abraham décédaient. Aujourd’hui, Isaac s’apprête à connaître les joies de la paternité médicalement assistée.

On remarque qu’une nouvelle fois, le problème de stérilité nécessitant l’intervention divine est purement féminin (Ne cherchez pas, vous ne trouverez jamais d’homme stérile dans ce bouquin). Et forcément – c’est la norme – la descendance est purement masculine. :

Genèse 25 :21-26

Isaac implora l’Éternel pour sa femme, car elle était stérile, et l’Éternel l’exauça: Rebecca, sa femme, devint enceinte.
Les enfants se heurtaient dans son sein; et elle dit: S’il en est ainsi, pourquoi suis-je enceinte? Elle alla consulter l’Éternel.
Yahweh lui dit : « deux peuples sont dans ton sein et deux peuples se sépareront au sortir de tes entrailles; un de ces peuples sera plus fort que l’autre, et le plus grand sera assujetti au plus petit.
Les jours où elle devait accoucher s’accomplirent; et voici, il y avait deux jumeaux dans son ventre.
Le premier sortit entièrement roux, comme un manteau de poil; et on lui donna le nom d’Ésaü.
Ensuite sortit son frère, dont la main tenait le talon d’Ésaü; et on lui donna le nom de Jacob. Isaac était âgé de soixante ans, lorsqu’ils naquirent.

Ces versets font apparaître les personnages de Esaü et Jacob.

Esaü est le premier vil roux de la bible. Les autres seront Saül, ennemi de David, puis Caïphe, le prêtre du Sanhédrin qui vend Jésus aux romains ou encore Judas. Cette couleur de cheveux est tellement associée au mal et à la tromperie que même les chevaux de satan sont roux.

Comme s’il fallait une soupape, la seule exception biblique est David, premier roi d’Israël. Mais c’est normal, il est annonciateur de Jésus, à moins que…

Jacob, le frère jumeau d’Esaü, tirerait son nom des circonstances de sa naissance : Ensuite sorti son frère, dont la main tenait le talon d’Esaü.

En hébreu, Y’a’aqob serait composé de aquob qui signifie talon, voire de ‘’aquab’’ pour talonner

Ces frères vont se chahuter dès l’utérus, et Esaü va vendre son droit d’ainesse à Jacob pour un plat de lentilles et du pain :

Genèse 25 :27-34

Ces enfants grandirent. Ésaü devint un habile chasseur, un homme des champs; mais Jacob fut un homme tranquille, qui restait sous les tentes.
Isaac aimait Ésaü, parce qu’il mangeait du gibier; et Rebecca aimait Jacob. Comme Jacob faisait cuire un potage, Ésaü revint des champs, accablé de fatigue.
Et Ésaü dit à Jacob: Laisse-moi, je te prie, manger de ce roux, de ce roux-là, car je suis fatigué. C’est pour cela qu’on a donné à Ésaü le nom d’Édom.
Jacob dit: Vends-moi aujourd’hui ton droit d’aînesse.
Ésaü répondit: Voici, je m’en vais mourir; à quoi me sert ce droit d’aînesse?
Et Jacob dit: Jure-le moi d’abord. Il le lui jura, et il vendit son droit d’aînesse à Jacob.
Alors Jacob donna à Ésaü du pain et du potage de lentilles. Il mangea et but, puis se leva et s’en alla. C’est ainsi qu’Ésaü méprisa le droit d’aînesse.

Ici, Esaü bafoue son droit d’ainesse au titre qu’il va mourir. Dans ce passage, Esaü demande du roux, ce qui lui vaut d’être surnommé Edom signifiant le Roux, comme s’il était besoin d’en rajouter. Cela fait redoubler son côté lourdaud.

Le plus important est ce passage Esaü répondit : Voici, je m’en vais mourir ; à quoi me sert ce droit d’aînesse ?.

Mais aussi, puisqu’il doit mourir, que vient-il refaire Esaü en Genèse 36 :6 avec toute sa famille ? Et d’où sort-elle cette famille, d’abord ? :

Ésaü prit ses femmes, ses fils et ses filles, toutes les personnes de sa maison, ses troupeaux, tout son bétail, et tout le bien qu’il avait acquis au pays de Canaan, et il s’en alla dans un autre pays, loin de Jacob, son frère.

N’importe quoi, je vous dis.


La Bible – Précédent << La Bible – Sommaire >> La Bible – Suivant

';
Mots-clés : , ,

Val