Le jour du Seigneur épisode 81 – L’anticipation du pêché

L’épisode 79 nous montrait comment Joseph, fils d’Israël,  est haï de ses frères et comment il est vendu aux marchands madianites, sous les conseils de Juda.

Depuis cet incident, la vie a suivi son cours, Juda s’est tapé Tamar déguisée en pute et il a engendré des jumeaux. Que devient donc Joseph ?

Eh bien, Joseph est emmené en Egypte (Genèse 39:1) :

Joseph fut emmené en Egypte. Potiphar, l’eunuque du Pharaon, commandant des gardes et citoyen d’Egypte, l’acheta aux Ismaélistes qui l’avaient amené.

Ca commence fort, on a deux conneries dès le premier verset.

D’abord, Joseph a été vendu aux Madianites (relisez l’épisode 79 des aberrations bibliques). Ensuite, les égyptiens n’employaient pas d’eunuques, et surtout pas dans leurs services armés. L’anecdote anachronique  doit certainement se référer à une civilisation asiatique, mais sûrement pas Egyptienne.

Ensuite, on apprend que Yahweh protège Joseph et que son maître, l’apprenant, prend soin de son esclave et le nomme chef de la maison.

On est en droit de se demander comment un eunuque Egyptien peut s’inquiéter d’un Dieu monothéiste qui n’a aucune légitimité en ce pays, mais admettons, on n’est pas à une idiotie près.

Genèse 39:2-6 :

L’Éternel fut avec lui, et la prospérité l’accompagna; il habitait dans la maison de son maître, l’Égyptien.
Son maître vit que l’Éternel était avec lui, et que l’Éternel faisait prospérer entre ses mains tout ce qu’il entreprenait.
Joseph trouva grâce aux yeux de son maître, qui l’employa à son service, l’établit sur sa maison, et lui confia tout ce qu’il possédait.
Dès que Potiphar l’eut établi sur sa maison et sur tout ce qu’il possédait, l’Éternel bénit la maison de l’Égyptien, à cause de Joseph; et la bénédiction de l’Éternel fut sur tout ce qui lui appartenait, soit à la maison, soit aux champs.
Il abandonna aux mains de Joseph tout ce qui lui appartenait, et il n’avait avec lui d’autre soin que celui de prendre sa nourriture. Or, Joseph était beau de taille et beau de figure.

Ouh ! Joseph est beau et bien fait. Ca va devenir hot ! Manquerait plus que la femme de l’eunuque ait envie du kiki de Joseph, surtout qu’elle ne doit pas être à la fête tous les jours la bergère…

 

Pas de manque, c’est une chaudasse.

Genèse 39:7-9 :

Après ces choses, il arriva que la femme de son maître porta les yeux sur Joseph, et dit : Couche avec moi !
Il refusa, et dit à la femme de son maître: Voici, mon maître ne prend avec moi connaissance de rien dans la maison, et il a remis entre mes mains tout ce qui lui appartient.
Il n’est pas plus grand que moi dans cette maison, et il ne m’a rien interdit, excepté toi, parce que tu es sa femme. Comment ferais-je un aussi grand mal et pécherais-je contre Dieu ?

Là encore, on se retrouve face à deux magnifiques aberrations :

1 – Un eunuque ne peut pas avoir de femme. A plus forte raison, parce qu’un eunuque n’a plus de testicules, il ne peut pas avoir d’enfant, non plus. Or, notre ami Potiphar a une fille prénommée Asnath. Impossible, et pourtant !

Genèse 41:45

Pharaon appela Joseph du nom de Tsaphnath Paenéach ; et il lui donna pour femme Asnath, fille de Poti Phéra, prêtre d’On.

2 – Joseph est antérieur à Moïse. Ce dernier n’a pas encore rencontré Dieu sur le mont Sinaï. Les commandements ne sont pas encore inscrits sur les tables de la loi. Alors pourquoi, foutre Dieu, Joseph suit-il le commandement de Exode 20:17 ? :

Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.

Et une preuve de plus de l’ineptie du texte, une !

Quoi qu’il en soit, la femme de Potiphar n’apprécie pas la manoeuvre et le fait payer à Joseph.

Genèse 39:10-20 :

Quoiqu’elle parlât tous les jours à Joseph, il refusa de coucher auprès d’elle, d’être avec elle.
Un jour qu’il était entré dans la maison pour faire son ouvrage, et qu’il n’y avait là aucun des gens de la maison
elle le saisit par son vêtement, en disant : Couche avec moi ! Il lui laissa son vêtement dans la main, et s’enfuit au dehors.
Lorsqu’elle vit qu’il lui avait laissé son vêtement dans la main, et qu’il s’était enfui dehors,
elle appela les gens de sa maison, et leur dit : Voyez, il nous a amené un Hébreu pour se jouer de nous. Cet homme est venu vers moi pour coucher avec moi ; mais j’ai crié à haute voix.
Et quand il a entendu que j’élevais la voix et que je criais, il a laissé son vêtement à côté de moi et s’est enfui dehors.
Et elle posa le vêtement de Joseph à côté d’elle, jusqu’à ce que son maître rentrât à la maison.
Alors elle lui parla ainsi : L’esclave hébreu que tu nous as amené est venu vers moi pour se jouer de moi.
Et comme j’ai élevé la voix et que j’ai crié, il a laissé son vêtement à côté de moi et s’est enfui dehors.
Après avoir entendu les paroles de sa femme, qui lui disait : Voilà ce que m’a fait ton esclave ! Le maître de Joseph fut enflammé de colère.
Il prit Joseph, et le mit dans la prison, dans le lieu où les prisonniers du roi étaient enfermés : il fut là, en prison.

C’est con, n’est-ce pas ?

N’écoutez pas la parole de Dieu. Quand une femme vous propose la botte, acceptez systématiquement . Ca ne se produit pas tous les jours et ça vous évitera des emmerdes.

Amen !

 

La suite…

Vous aimerez aussi...

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*