Le jour du Seigneur épisode 85 – Explication de texte

Lors de l’épisode 84, Joseph se joue de ses frères en insérant sa coupe dans les bagages de Benjamin, le préféré de Jacob. Benjamin, accusé de vol, est voué à devenir esclave de Joseph bien que ses frères se soient engagés auprès de leur père à le ramener au terme du voyage.

Tous se confondent en excuses et plaident de leur innocence. Ils proposent leur captivité à la place de Benjamin pour que celui-ci retourne auprès de son père.

Joseph se révèle alors à ses frères (Genèse 45:1-5)

Joseph ne pouvait plus se contenir devant tous ceux qui l’entouraient. Il s’écria: Faites sortir tout le monde. Et il ne resta personne avec Joseph, quand il se fit connaître à ses frères.
Il éleva la voix, en pleurant. Les Égyptiens l’entendirent, et la maison de Pharaon l’entendit.
Joseph dit à ses frères: Je suis Joseph! Mon père vit-il encore? Mais ses frères ne purent lui répondre, car ils étaient troublés en sa présence.
Joseph dit à ses frères: Approchez-vous de moi. Et ils s’approchèrent. Il dit: Je suis Joseph, votre frère, que vous avez vendu pour être mené en Égypte.
Maintenant, ne vous affligez pas, et ne soyez pas fâchés de m’avoir vendu pour être conduit ici, car c’est pour vous sauver la vie que Dieu m’a envoyé devant vous.

Vous remarquerez l’étrange interrogation de Joseph en 45:3 « Mon père vit-il encore ? » correspondant à un ajout élohiste lors de la reprise des textes. Il avait, en effet, déjà posé la question en Genèse 43:27-28 et avait obtenu la réponse :

Il leur demanda comment ils se portaient; et il dit: Votre vieux père, dont vous avez parlé, est-il en bonne santé? vit-il encore?
Ils répondirent: Ton serviteur, notre père, est en bonne santé; il vit encore. Et ils s’inclinèrent et se prosternèrent.

Contrairement à ce qu’annonce Joseph, ce n’est pas que pour sauver sa famille qu’il souhaite les introduire en Egypte, c’est pour sauver son peuple (Genèse 45:7)

Dieu m’a envoyé devant vous pour vous faire subsister dans le pays, et pour vous faire vivre par une grande délivrance.

Cette traduction de la bible Segond est à mettre en regard avec celle de la direction de l’Ecole biblique de Jérusalem (le Cerf, 1973) qui donne : « Dieu m’a envoyé en avant de vous pour vous assurer la permanence de votre race dans le pays et sauver vos vies par une grande délivrance« .

Quoi qu’encore obscur, ce verset trouve son éclairage dans la New English Bible publiée par la Oxford University Press dont la traduction française est « Dieu m’a envoyé au devant de vous pour vous assurer une descendance sur la Terre et pour vous préserver vous tous, une grande bande de survivants« .

Evidemment, dans ce contexte, le mot délivrance employé ici marque le prémisse de l’exode conduite par Moïse. Quoi qu’il en soit, c’est sept premiers versets du chapitre 45 sont le fruit d’une réécriture Jéhoviste tardive tentant à donner sens et justification aux évènements à venir :

Les hébreux entrent en Egypte sous l’œil bienveillant de Pharaon :

Genèse 45:16-18

Le bruit se répandit dans la maison de Pharaon que les frères de Joseph étaient arrivés: ce qui fut agréable à Pharaon et à ses serviteurs.
Pharaon dit à Joseph: Dis à tes frères: Faites ceci. Chargez vos bêtes, et partez pour le pays de Canaan;
prenez votre père et vos familles, et venez auprès de moi. Je vous donnerai ce qu’il y a de meilleur au pays d’Égypte, et vous mangerez la graisse du pays.

Et Israël/Jacob s’apprête à retrouver son fils Joseph (Genèse 45:28)

Israël dit : « Il suffit ! Mon fils Joseph est donc encore vivant. J’irai et je le verrai avant de mourir »

A suivre…

Vous aimerez aussi...

6 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*