Le Lucullus du dimanche #107

Amis gourmands bonjour,
Il y a des jours comme cela où tout est bien, où tout est plaisant, un vrai bonheur.
Ce dimanche, un rayon de soleil illuminait mes volets alors qu’entrouvrais les yeux. Déjà c’était un bon point pour la matinée qui m’attendait.
Petit déjeuner face au jardin, je contemplais les primevères et de pâquerettes qui embellissaient mon gazon. Il faut dire que j’ai la chance d’avoir un jardin et cela est même plus qu’une chance, c’est un vrai bonheur. Un petit coin de verdure bien à soi, que l’on bichonne avec délice, où l’on aime à se détendre.
Ce n’est pas encore le bon moment, mais, déjà, l’envie d’un barbecue asticotait ma gourmandise et me faisait saliver. C’est quand même là, avec un bon plan lecture, ce que j’affectionne, en cours de journée dans un jardin.

Que pourrais bien faire qui puisse agrémenter en douceur ma journée?
Rien? C’est déjà une bonne idée, à part écouter de la musique et vous écrire.
Un peu de cocooning, laisser le temps s’écouler sans avoir de prise sur soi. Ne pas se plier aux impératifs de l’horloge. Oublier l’ennui de la semaine passer à courir après le temps qui passe forcément trop vite.

Il y a des jours comme cela où tout est bien, où tout est plaisant, un vrai bonheur.
Était-ce les vues des jonquilles le long de la plate bande, l’ensoleillement du forsythia ou encore la douceur des fleurs du prunus?
Était-ce le gazouillis des oiseaux dans les branches des arbres qui bordent ma maison?

Il y a des jours comme cela où tout est bien, où tout est plaisant, un vrai bonheur.
Était-ce ce, je ne sais quoi, de nonchalance, qui nous envahi lorsque l’on sait que l’on peut flemmarder, musarder au gré de son envie.
Était-ce cet état d’âme qui fait que l’on recherche une forme de bonheur nostalgique?
Était-ce cette d’insouciance que l’on ressent par une belle matinée de dimanche?

Il y a des jours comme cela où tout est bien, où tout est plaisant, un vrai bonheur.
Était-ce, je ne sais quoi, qui fait que par une belle matinée de printemps on est simplement heureux d’être bien, calme et détendu?
C’est tout cela, car justement, ce dimanche, c’était le printemps qui frappait à nos volets

Sur ces quelques mots je vous souhaite une excellent semaine.
Gastronomiquement Votre, Lucullus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*