Le lucullus du dimanche #11

Amis gourmands bonjour,

Enfin dirais je notre bonne vieille union européenne retombe sur ses pieds plutôt que sur sa tête, même si c’est pour des raisons mercantiles.
A partir du 1 juillet 2009 nous allons pouvoir retrouver dans nos assiettes ou plutôt nos cabas, des fruits et des légumes tels qu’il poussent réellement dans nos vergers ou nos jardins et ceci sans tris préalables.
Tris qui nous montraient au final de beaux fruits et légumes tous bien faits et tous identiques mais qui finissaient par couter cher en production. L’excès de calibration et de rentabilité sous un fallacieux prétexte de beauté à fait long feu.

Les fruits et légumes biscornus feront leur réapparition sur les étals.

il s’agit de 26 fruits et légume qui s’il n’avaient pas jusqu’alors l’esthétisme souhaité partaient en produits transofrmés dans l’industrie carrément aux ordures.
10 autres productions devront clairement porter la mention « produits destinés à la transformation ».

Qui pouvait imaginer que nos carottes poussaient en catégories de poids et avait toutes une belle forme allongée?
Qui pouvait croire que les choux-fleurs avaient ce galbe parfait qu’on leur connait en magasin?
Qui pouvait penser que les haricots verts avait forcément tous la même longueur?
Certainement pas le jardinier amateur, l’amoureux des légumes du jardin, l’homme de la campagne et en tout les cas pas moi.

A compter du 1er juillet 2009 donc 26 fruits et légumes qui ne répondent pas aux normes relatives à la taille et à la forme pourront désormais se retrouver dans les rayons des magasins.
C’est le 12 novembre dernier que l’Union Européenne a approuvé l’abrogation des normes de commercialisation dont 26 types de fruits et légumes font l’objet.

Mariann Fischer Boel, membre de la Commission chargé de l’agriculture et du développement rural a déclaré:
« Il est absurde de jeter des produits parfaitement comestibles au simple motif qu’ils sont de forme régulière »
« les consommateurs doivent avoir la possibilité de choisir parmi une gamme de produits la plus large possible ».

Voici la liste des 26 produits qui ne devront plus répondre à des normes de taille et de forme pour être commercialisés :
– Abricots
– Artichauts
– Asperges
– Aubergines
– Aulx
– Avocats
– Choux de Bruxelles
– Carottes
– Céleris à côtes
– Cerises
– Champignons de couche
– Chicorées Witloof
– Choux-fleurs
– Choux pommés
– Courgettes
– Concombres
– Epinards
– Haricots
– Melons
– Noisettes en coque
– Noix en coque
– Oignons
– Pastèques
– Poireaux
– Pois
– Prunes.

10 autres productions font eux l’objet d’un nouvel étiquetage « produit destiné à la transformation » mais pourront être vendu au détail. Libre à vous ensuite des les transformer ou non.
– Agrumes
– Fraises
– Kiwis
– Laitues
– Nectarines
– Pêches
– Poires
– Poivrons
– Pommes
– Raisins de table
– Tomates.

Ces fruits et légumes représentent 75% de la valeur des échanges de l’Union Européenne.

Sur ces quelques mots je vous souhaite une excellent semaine
Gastronomiquement Votre Lucullus

Le site de la Confrérie des amis de Lucullus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*