Le Lucullus du dimanche #116

Amis gourmands bonjour,
Les fins de semaine à rallonge c’est vraiment agréable sauf, s’il faut faire une billet dans les temps. Mais bon, il n’est jamais trop tard pour bien faire.

Mercredi dernier c’était la St Médard, et comme il est de coutume à ce moment de l’année ; il flotte et cela douche bien souvent les envies de barbecue, mais qu’à cela ne tienne il reste beaucoup de bons petits plats à préparer pour se faire plaisir.

Que penseriez vous d’un Judd Mat Gaardenbounen ou d’un Gromperekichelcher?
Comment vous ne connaissez pas?
Là vous m’étonnez ,gourmets comme je vous connais, la cuisine luxembourgeoise ne doit pas vous être inconnue?
Le premier c’est un petit salé aux fèves et le deuxième des croquettes de pommes de terre.
Ce sont là des incontournables de ce petit pays bien sympathique,

Pourquoi est ce que je vous raconte tout cela ?
Tout simplement qu’une petite escapade outre Lorraine a occupé mes trois jours de congés et que je suis tombé sous le charme de cette gastronomie bien terroir et, même si elle cède parfois aux sirènes du modernisme, elle n’y succombe pas pour autant et sait garder ses valeurs.

J’adore ces balades qui pour être amoureuses, n’en sont pas moins gourmandes. C’est souvent en regardant l’assiette de son voisin qu’on apprend à le connaître. Le luxembourgeois, si on s’en tient donc au contenu de ses marmites et à la composition de ses repas, est une personne avenante et généreuse.
Bref, ce fut pour mon épouse et moi même, une découverte des plus plaisantes et si ce petit billet vous donne envie de vous y rendre alors il aura atteint son objectif.

Bien sûr le Luxembourg, et la ville de Luxembourg elle même, ne se résume pas qu’au contenu des assiettes qu’on y trouve, bien heureusement. Les amoureux de l’histoire européenne trouveront là aussi de quoi satisfaire leur curiosité dans ce petit pays qui fut convoité par beaucoup de monde et cela depuis la plus haute antiquité.

Sur ces quelques mots je vous souhaite une excellente semaine.
Gastronomiquement Votre, Lucullus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*