Le Lucullus du dimanche #32

Amis gourmands bonjour,

Le billet de cette semaine sera particulier mais il me tient particulièrement à coeur.

Chers confrères et amis,
L’assemblée annuelle de la Confrérie des Amis de Lucullus a eu lieu la semaine dernière.
En ce samedi, la veille de Pâques, nous n’étions peu nombreux, peut être était ce dû aux vacances de certains membres, mais nous avons eu l’esprit fertile.

Je me dois de préciser d’entrée de jeu que le repas qui nous a réuni était succulent et y était donc pour beaucoup car comme chacun le sait table succulente donne bonne ripaille et rend le coeur léger et l’esprit alerte.

Les agapes annuelles de la confrérie commencèrent par un Kir Royal afin de fêter dans la bonne humeur nos retrouvailles. Ce fut le moment de prendre des nouvelles de tous.

Vint alors le moment du repas et en premier comme il se doit de l’entrée. Moment important s’il en est car comme le mentionnait Brillat Savarin l’entrée est le plat qui doit présager de la tenue de l’ensemble.

L’assiette qui nous fut apportée nous ravit dès le premier regard et nous laissa imaginer le plaisir gustatif à venir.
Nous ne fûmes point déçus.
L’assiette se présenta sous l’apparence exquise d’une brochette de noix Saint-Jacques, posée sur toast, avec crevettes, champignons et tomates cerises. Le maître queue nous avait préparé également une sauce safranée afin de napper l’ensemble. Ce fut un véritable délice.

Le plat qui suivi représente à mon avis, un des sommet de la cuisine française. Un des plats emblématiques de celle ci tout comme peut l’être le boeuf bourguignon et le pot au feu. Le chef nous avez mitonné une poule au riz sauce blanche.
Je dois dire que personne n’a laissé sa part au cochon. D’ailleurs il n’y en avait point ce jour.
Le tout arrosé d »un délicieux Buzet

Le plateau de fromage qui suivit fit honneur au repas. Brie de Meaux, Chèvre de St Maure et St Nectaire furent au programme.
Le final fut un gâteau aux fraises arrosé de Clairette de Die.

Le repas fut animé et les discussions allèrent bon train. De nombreux sujets furent abordés comme celui du Bio, des OGM ou encore la consommation de produits hors leur saison.
Le réchauffement et ses implications en terme de culture comme par exemple sur celle des olives et de leur zone d’implantation fut aussi abordé. Les nanotechnologies dans l’élevage du vin furent survolées par manque non pas d’intérêt mais de sources fiables et d’explications simples pour des néophytes.

Pour autant, ces agapes ne furent pas que doctes et sérieuses mais furent émaillées de nombreuses plaisanteries, éclats de rires et autres jeux de mots qui font d’une assemblée une joyeuse compagnie.

Les aiguilles tournèrent et il fut temps de prendre la café au salon afin d’aborder la partie propre à ce genre réunion, le bilan financier, le rapport moral et le renouvellement du bureau et des cotisations.

Nous avons évoqué nos absents et nos démissionnaires mais aussi nos nouveaux membres à jour de cotisation et futurs membres qui ne manqueront pas de l’être bientôt.
Les difficultés du moment et l’éloignement de certains amis de province on fait que quelques gousteurs nous ont quittés sans toutefois, bien évidemment, perdre notre amitié.
D’autres ne sont pas venus pour causes de fête de famille, je pense à Sylvie et Solange ou encore pour des raisons professionnelles comme Alain et René qui se trouvaient à la foire d’Orléans ou encore Franck qui travaillait également.
Un coucou tout particulier à nos gousteurs d’outre-atlantique Yannick et Yves que nous saluons là bas dans leur Guyane lointaine et que nous ne manqueront pas de rencontrer lors d’un de leur passage prochain en métropole.

Le bureau comme il est de coutume était démissionnaire et fut renouvelé comme suit:
Jacques, l’auteur des billets de Lucullus réélu président
Claire trésorière ainsi que secrétaire pour l’occasion.
Daniel notre cuisinier émérite fut nommé vice président en remplacement de Jean-Pierre démissionnaire.

Le prix de la cotisation, contenait pour une part, une participation au coût d’hébergement du site de cuisine et du forum culinaire. Les choses ayant changé de ce point de vue. La somme allouée servira à organiser des sorties.

Le nom de domaine « confrerie-lucllus. com » va bientôt changer.
Le site de cuisine portera le nom: « cuisine-lucullus.com »
Le forum culinaire celui de « forum-lucullus.com »
Pendant encore quelque temps le nom « confrerie-lucllus.com » perdurera mais je ne sais, à ce jour, jusqu’à quand.

Jusqu’à ce jour, le choix de la date de l’assemblée était aléatoire et nous avions bien du mal à trouver une date permettant à tous de venir.
Sur deux jours les provinciaux n’avaient pas vraiment le temps de venir
Les beaux jours de mai ne convenaient pas non plus comme les périodes de vacances.

Aussi il a été décidé de fixer la date de l’assemblée générale pour les années à venir au weekend précédent les vacances scolaires de printemps de la zone C (Paris).
Cela donnera le 10 ou 11 avril 2010. Réservez déjà la date si vous envisagez de venir nous rejoindre.

L’éclatement géographique nous empêchait de réunir les membres pour des sorties communes et nous bloquait un peu.
Là aussi il a été décidé de remédier à cet état de fait.

Cela va donc changer et pour commencer, la Confrérie organise le samedi 16 mai 2009 un sortie dans Paris avec visite guidée, mais pas trop, des 5ème et 6 ème arrondissement. Il s’agit du quartier Latin qui fut l’embryon de la capitale du temps des romains et des parisii.
Ce après midi de promenade débutera par un rassemblement au point zéro et se terminera à la table d’un restaurant afin de nous requinquer.

Cette sortie est ouverte à tous.
Aux membres évidemment mais aussi à tous nos amis non membre, ceci sans obligation d’adhésion aucune.
Si cela vous tente contactez moi, je me ferais un plaisir de vous en indiquer les modalités.

D’autres sorties sont envisagées comme un pique-nique en forêt, des visites de foires comme celle de Meaux à l’automne ou celles que vous nous indiquerez par ailleurs…
Nous pourrions aussi visiter des fermes ou aller dans une amap, visiter des entreprises de restauration collective ou des entreprises du monde agro alimentaire.
Nous pouvons rendre visite à des producteurs de fromages, de bières, de vins…

Si nous sommes assez nombreux, vingt ou trente, j’essaierai d’organiser la visite du MIN de Rungis.
C’était déjà une idée mais aussi une demande de certains gousteurs de la Confrérie.
Des déplacements en province sont tout aussi envisageables avec le concours de gousteurs locaux.
Nous sommes preneurs d’autres idées bien sûr.

Comme il se doit pour toutes les sorties ou assemblées, les franciliens essaieront de loger les provinciaux afin de limiter les frais de ceux qui nous feront l’amitié de « monter à la capitale ».

Le mot d’ordre cette année comme des précédentes est la défense par nos actions du patrimoine culinaire, la défense de nos terroirs et de leurs produits mais surtout et toujours l’invitation à la rencontre festive afin de nous retrouver et de les partager.

Sur ces quelques mots je vous souhaite une excellente semaine
Gastronomiquement Votre Lucullus

Le site de la Confrérie des amis de Lucullus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*