Le Lucullus du dimanche #5 – La guerre du camembert

Amis gourmands bonjour

La guerre du camembert

En 2007, la société Lactalis,deuxième groupe laitier mondial et leader des fromagers européens avait cru qu’on pouvait jouer avec les normes et la qualité sans que rien ne se passe.

Lactalis, propriétaire des marques LEPETIT et LANQUETOT, fabrique des camemberts dans le monde entier, en Normandie certes mais aussi en Pologne et aux USA.

En 2007 donc, fi du lait cru et vive le lait thermisé. Que nenni mon bon monsieur, le vrai consommateur de Camembert ne veut point de ton ersatz, il veut du bon lait cru.

En mars 2008, l’organisme de défense et de gestion du camembert, anciennement syndicat de défense de l’AOC, vient de renouveler l’obligation d’utiliser du lait cru pour bénéficier de l’appellation.

Justice vient d’être rendue en septembre 2008. Le camembert AOC ne sera qu’au lait cru et à rien d’autre.

Lactalis et Isigny-Sainte-Mère voulait nous faire croire qu’on ne pouvait pas faire de produits sains au lait cru. Sous prétexte de conditions sanitaires, mais en fait totalement économiques, nos bons industriels pensaient nous refiler leur production aseptisée.

Même l’administration américaine à décidé, il y a quelques années, que le lait pasteurisé n’était plus la condition obligatoire pour avoir des produits sains, le bon suivi de la chaîne du froid suffisait et donc que le lait cru n’était plus un obstacle à la santé. Quand on connait la phobie de la bactérie alimentaire outre atlantique on mesure la portée de ces décisions.

Mais tout n’est pas gagné. Même si les marques Graindorge, Réault ou Gillot ont, elles, de quoi être satisfaites, tout comme l’ensemble des défenseurs des produits du terroir, plus de la moitié des AOC autorise la pasteurisation.

Soyons vigilant et refusons l’uniformisation à outrance. Certes les fromages au lait thermisé ne sont pas mauvais – loin de là – mais le terroir, c’est le terroir et c’est avec du lait cru qu’on fait de vrais fromages.

Sur ces quelques mots je vous souhaite une excellente semaine.
Gastronomiquement votre, Lucullus

Le site de la Confrérie des amis de Lucullus

';
Mots-clés : ,

Surcouf