Le Lucullus du dimanche #55

Amis gourmands bonjour,
Cette semaine deux sujets sensibles et deux infos.

Tout d’abord le 16 novembre dernier l’annonce qu’il n’y aurait pas de moratoire concernant le thon rouge.
Cependant, les pays membres de l’organisation internationale chargée de gérer la pêche du thon rouge (CICTA) ont décidé de réduire le quota total de prises de 40 % l’an prochain. Ils se réservent la possibilité d’une interdiction, a annoncé lundi l’Union européenne. Ce quota mondial va passer de 22 000 actuellement à 13 500 tonnes.

Mais quand on voit comment les pêcheurs respectent les réglementations il y a de quoi douter fortement.
Le Japon pourtant importateur à hauteur de 80% des pêches de thon rouge a approuvé cette décision.
La CITA s’est engagé à réduire de moitié d’ici à 2011 le tonnage des flottes de pêches des pays membres.
Il reste cependant un espoir avec la réunion de la Convention de l’ONU sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES)en mars. L’inscription du Thon à l’annexe I de la CITES provoquerait l’interdiction de sa commercialisation.

Ensuite et comme toujours face à un problème, ici l’obésité, certains n’ont comme réponse que la taxe.
Par manque d’idée on tape dans le porte monnaie. A défaut d’être efficace cela doit soulager leur conscience.

Comme si taxer la nourriture, encore un peu plus, ferait prendre conscience aux gens qu’il faut arrêter d’ingurgiter de mauvais produits (Junk food).
Et là je veux pousser un hurlement de colère. Arghhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh! (joli n’est ce pas)
Quand, plutôt que de vider les poches des gens, leur apprendrons nous, plutôt, à réfléchir par eux même, à se responsabiliser. Car c’est là, pour moi, la seule méthode face à un grand nombre de problèmes.
Depuis plus de 30 ans on nous dit que la société est mère de tout nos maux.
Mais quand donc fera t-on prendre conscience aux gens concernés que la société c’est eux, c’est nous, et non un ectoplasme de la 4 ème dimension générateur de tous nos malheurs.
Ce n’est pas un taxant la barre de céréales survitaminée mais surtout sur chargée en gras et en sucre qu’on empêchera les enfants de s’en gaver, la secrétaire de la grignoter à longueur de journée et l’ado vautrée sur un canapé devant son écran de s’en baffer avec des pizza et des burgers.
Au pire interdisons ce genre d’aliments en justifiant scientifiquement leur nocivité.

Earl Tupper. Ce nom vous dit quelque chose?
Non? Pourtant vous avez tous chez vous ses petites boites de plastique tellement utiles.
Vous avez trouvé?
Je veux parler des Tupperware
ah vous y êtes, c’est bien.
Depuis 1945 messieurs Percy Spencer et Earl Tupper, deux chercheurs américains, ont révolutionné la cuisine.
Percy Spencer à découvert que les ondes électromagnétiques peuvent réchauffer un aliment (le micro-onde).
Earl Tupper s’inspirant paraît il de la fermeture des pot de peinture a inventé son système anti-air.
Et ces petites boites sont parties à la conquête du quotidien de chacun d’entre nous.
De puis le frigo jusqu’au congélo avant d’aller au four.
C’est en 1961 qu’elle débarquent à Paris et chaque année, 110 millions de pièces sont fabriquées dans l’usine de Joué-lès-Tours, en Indre-et-Loire.
Pas mal quand même!

Dernière info qui n’est pas pour me déplaire
l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) à publié jeudi 26 novembre ces chiffres annuels et avec 45,7 millions d’hectolitres, la France est redevenue le premier producteur mondial de vin juste devant l’Italie avec ses 45,5 millions d’hectolitres. La production mondiale devrait être comprise en 2009 entre 262,8 et 273,1 millions d’hectolitres,

Fort de ses informations, samedi j’ai fait un petit tour au salon des producteurs indépendants afin d’y trouver quelques merveilles pour égayer mes plats. Je n’ai pas été déçu entre le lycée viticole de Beaune et ses crus fameux et les productions du mas des près de Novis à Vabres dans le Gard où monsieur Faure a concocté un assemblage digne d’un élixir sous les appellations Vin de pays des Cévennes et Vin de pays Duché d’Uzès.

Sur ces quelques mots je vous souhaite une bonne semaine
Gastronomiquement Votre, Lucullus

Le site de la Confrérie des amis de Lucullus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*