Le Lucullus du dimanche #75

Amis gourmands bonjour,
Question santé, bien être, on nous parle souvent de régime et là j’ai toujours peur que cela devienne un régime dictatorial.
Cette semaine j’ai essayé, pour vous et in situ, un de ces régimes que l’on dit souverain contre plein de choses désagréables. Il s’agit du régime crétois.

Une petite semaine au pays de Zeus et là, je dois dire que j’en suis revenu convaincu.
Voilà un régime qui irait bien à tout le monde j’en suis certain.

Imagine ami gourmand que nous soyons installés tranquillement à la terrasse d’une taverne en bord de mer. Il fait beau, chaud. Bref tout nous sourit. Les bateaux dansent sur la mer bleu sous la brise marine. L’air vibre doucement au son des bousoukis

Là, le garçon nous apporte un ouzo bien frais avec quelques mezze tels des petits feuilletés au fromage ou des haricots mavromatika, une salade de poulpe. Le choix est vaste.

Rien de tel pour s’ouvrir l’appétit. D’ailleurs le verre est fini et le garçon nous fait signe devenir s’installer.
Alors, tu viens? Tu rêves ou quoi?

Nous voici attablé, la carte en main et le choix est difficile devant tant de délices.
Que nous propose la carte, voyons voir ça.
Tarama, boulettes de courgettes, petits chaussons à la myzithra (fromage), des goulopitès ou chaussons au cardon, des boureks au courgettes et bien évidemment des dolmadès tièdes (feuilles de vigne au riz).
Tu as du mal à choisir?
Prends un assortiment c’est bien aussi

La salade paysanne s’impose bien sûr.
C’est quoi? Mais la fameuse salade grecque voyons. Incontournable par ici, tomate, concombre, poivron, oignons blancs et rouges, persil, ail, pourpier, origan, câpres, olives et feta, le tout avec un filet d’huile d’olive.

Le choix suivant et plus sérieux car il s’agit du plat principal.
Viandes ou poisson tel est le dilemme.
En viande si tu ne connais pas je te conseille la chèvre sauvage rôtie. C’est un grand classique ici et d’ailleurs tu les vois partout à flanc de montagne. C’est tendre et délicat à souhait.
Sinon essaie les souvlakis. Ce sont de merveilleuses brochettes, tendres et parfumées.

Non cela ne te dit rien?
Alors prend des produits de la mer tu ne seras pas déçu.
Des Calmars au fenouils ou un ragoût de pieuvre ou encore de la seiche au vin.
Plus classique des poissons frits, des anchois au four, du mérou, de la dorade.
Le choix est immense.

Pour les desserts on verra tout à l’heure mais sache déjà que les feuilletés au miel comme le galaktoboureko sont un incontournable des lieux.
Si à ce moment là tu n’as plus faim essaie au moins le fromage blanc de brebis au miel ou à la confiture d’orange amère.
Pour finir une bonne orange. Regarde autour de toi elles font ployer les branches des arbres.

Comment ça j’ai oublié la boisson?
Mais non regarde j’avais pris les devant et le serveur nous apporte un pichet de vin blanc frais donc tu me diras des nouvelles.
C’est qu’il y a de bons cépages sur l’île, Vilana, Athiri, Ladikino, qui donne un vin très fruité.
Les vins rouges issus des cépages Roméiko, Kostafali par exemple donne des boissons puissantes alors fait attention avec le soleil, la tête risque de te tourner rapidement.
Après on ira faire une tour dans la vielle ville en sirotant un « café frappé » (en crétois dans le texte).

Demain je t’emmène à la montagne à le recherche de Zeus sur le mont Ida, mais c’est une autre histoie.

Gastronomiquement Votre, Lucullus

Le site de la Confrérie des amis de Lucullus

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*