Le Lucullus du dimanche #77

Amis gourmands bonjour,
Que ce mois de mai est agréable avec ses ponts et fins de semaine à rallonge.

Je dois dire qu’on s’y habituerai,pas vous?

Cependant l’actualité est riche mais elle ne me plait pas.

Il paraît que les français mangent de plus en plus de fromage. Je me dois dire que cela me plait assez moi qui en est un grand amateur. Là où le bas blesse c’est que mes compatriotes se mettent de plus en plus à manger de la cochonnerie et n’ayons pas peur des mots,t plagions un pourfendeur de la mal bouffe, de la merde.
Alors que nous sommes la référence mondiale du fromage, que les anglais ont, lors du World cheese Awards de Londres, récompensé le Camembert du titre de Supreme World Champion Cheese (meilleur fromage au monde), mes concitoyens bouffe de la mozzarella industrielle qui ressemble à du bubble gum et de la feta made in n’importe où sans la Grèce.

J’en arrive parfois à désespérer des français. Voilà un peuple de râleurs impénitents toujours prêt à pourfendre tout et n’importe quoi mais qui s’adonne de plus en plus à bouffer dans une poubelle. J’en piquerai un colère noire. Pendant qu’ils y sont, qu’ils aillent bouffer chez Mc Do et consorts.
Comment ? Il le font déjà?
Je ne m’étonne plus de rien mais je lutterai toujours pour promouvoir la qualité et le bon sens en alimentation.

Prendre date dès maintenant:
Du 11 au 17 Octobre 2010 aura lieu la semaine du goût. Cette année et pour la première fois, la Confrérie des Amis de Lucullus aimerait participer de manière active. Je ne sais pas encore ce que nous pourrions aire mais je compte sur vous pour nous aider mais déjà une piste, « les ateliers du goût ».

Pourquoi avoir créé cette manifestation?
Si je reprends les commentaires du site officiel, c’est pour éduquer les enfants à la diversité des goûts et des saveurs, pour favoriser l’information transparente et pédagogique sur les produits, leurs origines, leurs modes de production mais aussi traiter des métiers et du savoir faire s’y rapportant. C’est surtout vouloir encourager les comportement et consommation alimentaires s’inscrivant dans un mode de vie équilibré et durable.

Je reprends ici une idée défendu par ailleurs dans une tribune de Philippe Moati dans le Monde.
Allonger la durée de garantie des produits afin d’en encourager leur qualité et leur réparabilité. Cette démarche qui incite des producteurs comme Eastpak à garantir ses sacs à dos 30 ans ou la marque de vêtements Patagonia à garantir sa production à vie, cette démarche disais je pourrait tout à fait se traduire dans le domaine culinaire et agro alimentaire.
Pourquoi faut il que les appareils que nous utilisons dans nos cuisines ou les matériels que nous utilisons pour conserver nos aliments ne verraient il pas eux aussi leur durée de vie prolonger par une démarche industrielle performante et intelligente en terme de durabilité?

C’est au consommateur de montrer la voie aux industriels.
C’est au consommateur de refuser le produits bas de gamme qui génère de la misère et de la pollution.
C’est au consommateur et au citoyen qu’il est, de prendre sa qualité de vie en main et de refuser de la laisser dans certaines qui ne sont pas très propres.
C’est au consommateur enfin de décider ce qu’il veut manger et de l’imposer.
Soyez certains d’une chose, personne ne le fera à votre place.

Des nouvelles du bio!
Deviendrait il démocratique?
Peut être car plus de 300 producteurs passent au bio chaque mois. Vous avez bien lu, chaque mois.
Pour l’instant la France importe encore du bio ce qui peut paraître étrange car celui ci n’est pas écologique mais le chemin parcouru est déjà énorme. La filière bio pense pouvoir être autosuffisante dès 2011, soit dès l’année prochaine.

Sur ces quelques mots je vous souhaite une excellente semaine
Gastronomiquement Votre, Lucullus

Le site de la Confrérie des amis de Lucullus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*