Le Lucullus du dimanche #87 – la guerre du Yaourt

Amis gourmands bonjour,

La guerre a commencé sans armes peut être mais certainement pas à fleurets mouchés. La bataille est rude et l’objectif n’est ni plus ni moins que le contrôle planétaire.

Ne me regardez pas avec vos grands yeux vides. Je vous parle de choses importantes. Comment être calife à la place du calife et dominer le monde. Dans cette lutte il faut tout de même spécifier qu’elle est franco française. A la fin du combat, le champion sera français et le vice champions aussi mais serrasse alors les même places pour les protagonistes?

Que je vous présentes notre champion et son challenger. D’un côté nous avons Danone leader mondial du yaourt suivi de Yoplait numéro deux et challenger.

Je vous parle de la guerre du Yaourt si vous ne l’aviez pas compris. Qu’est ce qui me fait dire que le conflit prend de l’ampleur? Tout simplement le changement de stratégie de Yoplait et son désir de devenir un groupe intégré comme le montre l’arrêt de la collaboration et la reprise des activités de l’américain General Mills. Dans un autre secteur celui des fromages et des crèmes, la bataille est elle aussi rude et concerne elle aussi un français. Là c’est Lactalis, leader européen des produits fromagers, qui se trouve face à Nestlé et vient lui a chiper ces crème desserts.

Affaire à suivre donc dans le milieu doucereux des laitages.

Alors là je hurle au détournement Arghhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh.

Faire croire que parce que la photo est belle que le plat est bon. C’est du vol et pire de l’escroquerie. Ce n’est pas la première fois que j’en parle mais vient d’avoir lieu à Oloron Sainte Marie un festival international où sont venir concourir 17 tandems incongrus de photographe–cuisinier. Certes je ne dis pas que le photographe ne doive pas apporter son savoir faire et sa technicité pour mettre en avant le travail du cuisinier mais de là à se prendre pour des cadors et des artistes il est des pas qu’il ne faut pas franchir tout simplement par humilité. Le journal nous l’apprend ces gens s’interrogeaient dans un comparatif photogénique entre le burger et le kebbab. A mon avis ils sont juste bon à bouffer ce genre de chose. Il faut savoir que ces gens triches, Il ne photographie pas des plats mais des choses immangeables à un point tel que cela vous rendrait gravement malade des les ingurgiter.

Ils ont pour eux toute une artilleries de produits chimiques autant divers que variés mais aussi, attention les yeux, des stylistes. Moi au moins lorsque je photographie un plat c’est que je viens de la faire et que je vais me dépêcher d’aller le déguster.

Un article du Monde m’a choqué. Alors que nous sommes fiers de nos canettes et autres barquette aluminium, il semblerait que la surconsommation de ce type d’emballage provoque des troubles. En fait on trouve de l’oxyde d’aluminium ou de l’hydroxyde, un peu partout. D’abord de manière naturelle, l’aluminium étant le premier élément métallique de l’écorce terrestre mais aussi dans quantité de produits de toutes natures comme par exemple, le traitement des eaux, les capsules café, les déodorants, les écrans solaires, les dentifrices… Il semblerait qu’un lien puisse exister entre un excès d’aluminium et certaines démences. L’aluminium serait donc comme le plomb. Une fois ingéré on ne peut plus le faire disparaître ni l’éliminer et il devient toxique.
Un livre a d’ailleurs été consacré à ce sujet: « Quand l’aluminium vous empoisonne » écrit par Virginie Belle aux éditions Max Millo.

Pour finir une petite comptine de notre enfance
J’étais à la noce
J’étais à la noce du cousin Bobosse
J’étais bien fâché, je n’ai rien mangé
Les radis étaient trop petits
Les haricots étaient trop gros
Le rôti n’était pas cuit
Le fromage tout en nage
Le dessert bien trop cher
Le café n’était pas prêt
Et toi qu’as-tu fait ?
J’étais à la noce du cousin Bobosse

Sur ces quelques mots je vous souhaite une excellent semaine.
Gastronomiquement Votre, Lucullus

Vous aimerez aussi...

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*