Le viager

Le viager est un mode particulier de vente de biens mobiliers et immobiliers. Il consiste à verser tout ou partie du prix d’un bien au vendeur jusqu’à ce qu’il décède. Ainsi, vous pouvez acheter en viager un bien à prix modique assorti d’une rente à une personne de, par exemple, 70 ans et ce bien vous appartiendra au décès du vendeur.

En général, sauf à tomber sur Jeanne Calment (cf. wikipedia), c’est une relativement bonne solution d’acquisition. Mais c’est aussi une copieuse source d’emmerdements si vous couchez avec le vieux à qui vous achetez le logement comme en atteste ce post de forum reproduit ici :

Bonsoir à toutes.

Voila, il m’arrive une petite histoire délicate.

En 2005, j’ai acheté en viager un 2 pieces dans le 14 eme à Paris ( rue Daguerre pour ceux qui connaissent, juste en face du fromager ) . Il était occupé par 2 personnes agées : un homme de 88 et sa femme de 85. J’ai 27 ans. Pour moi, c’était un investissement à moyen terme.

IL y a 3 semaines, je recois un papier des impots qui me demande des précisions sur les crédirentiers (c’est comme ça que l’on désigne les 2 vieux en langage fiscal ). Comme je n’arrive pas à les contacter par téléphone (ils sont un peu sourds ), je me décide à passer les voir.

Je me rends donc à l’appartement. Le vieux monsieur m’ouvre. Il est seul, sa femme est sortie faire des courses. Il m’invite à entrer et m’offre un aperitif. Nous commençons à discuter de cette histoire d’impots puis, de fil en aiguille, la conversation dérive sur des sujets plus généraux : la deuxieme guerre mondiale, les éléctions présidentielles, la mondialisation, les OGMs etc… Nous discutons à baton rompu pendant une bonne heure comme deux vieux amis et puis soudain le vieux monsieur me regarde fixement et me dit : – Viens, ça suffit la discute maintenant. Au plumard ! Je vais te faire l’amour comme à 20 ans. Sur le coup, passé une seconde de surprise, je me suis laissé aller au charme de l’instant et je l’ai suivi dans sa chambre.

Nous avons commencé à nous envoyer en l’air et puis soudain, au bout de 45 minutes d’ébats, le vieux monsieur est devenu tout touge, à porté sa main à sa poitrine en suffoquant et s’est ecroulé sur moi.

Pile à ce moment là, sa femme est rentré des courses et nous a découvert sur leur lit, completement nus et avec encore une belle érection pour son mari. Elle n’a pas tenu le choc et s’est effondré à son tour.

Vous allez me dire, ça arrange plutot mes affaires ces déces prématurés mais pas du tout car, vu les cironstances, les héritiers ont decidé de porter l’affaire en justice et m’accusent d’avoir tué leur parents pour récuper l’appartement. Vraiment n’importe quoi !

Y’a t il des avocats pénalistes internationaux sur ce forum qui pourraient me conseiller ?

Merci

Splendide, n’est-ce pas ? J’suis curieux de connaître la suite en tout cas…

Giskette

Geekette coquette avec un chat et un gros défaut... mes parents : je m'appelle Gisèle

3 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*