Posh toi de là

Posh, alias Victoria Beckham, ex-« Spice Girl » reconvertie dans l’assistanat de footeux millionnaire a migré aux Etats-Unis.

A cette occasion – il n’y a visiblement rien de gratuit chez les Beckham -, Posh s’est vue proposer par la chaine NBC d’être la vedette d’une émission de télé-réalité intitulée « Victoria Beckam : Coming to America ».

Il était même question que cette émission, frisant le niveau intellectuel d’une moule lente à marée basse, soit diffusée sous format mini-série (Si si, j’vous jure) ce que n’illustre pas cette vidéo de lancement :


Madame Beckham donc, certainement sûre de son coup, a dû très vite déchanter puisqu’elle s’est faite descendre en flamme par le chroniqueur TV du New-York Post qui écrivait à son propos qu’elle était « vaguement célèbre pour avoir été plus ou moins connue et souvent photographiée en Grande-Bretagne », qu’elle affichait une « attitude condescendante » (non non, c’est son air naturel, cf billet d’Ambiome), avant de conclure l’article d’un « On reste bouche bée face au culot de ces gens qui nous prennent pour des imbéciles ».

Et paf ! Dans les buts ! Et a mini-série de finir transformée en programme unique, preuve s’il en est que les gens n’ont que l’importance qu’on veut bien leur prêter.

Giskette

Geekette coquette avec un chat et un gros défaut... mes parents : je m'appelle Gisèle

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*