Propagande

Paris – AFP – 9:30 : La libération des infirmières bulgares a été accélérée par l’intervention du président Nicolas Sarkozy et « l’implication personnelle » de son épouse Cécilia.

J’aurais dû parier, putain ! J’étais sûr qu’avec la libération annoncée, ils allaient marcher sur la gueule des services diplomatiques pour alimenter la propagande. Gagné !

Le pire ? C’est que je suis certain, demain, de trouver un connard à même de s’extasier sur le magnifique travail effectué en 10 jours, alors que « ces fonctionnaires et diplomates qu’on paie à rien foutre n’ont pas été capable d’obtenir un résultat en 10 ans ».

Giskette

Geekette coquette avec un chat et un gros défaut... mes parents : je m'appelle Gisèle

6 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*