Qu’est ce que la trêve des confiseurs ?

bonbonsEn décembre 1874, alors que républicains, monarchistes et bonapartistes s’empoignaient vigoureusement à la Chambre des députés à propos du texte constitutionnel de la future IIIè République, il fut proposé une trêve au débat.

Le prétexte ? L’approche de Noël et de Nouvel An peut propice à de tels débats.

La presse satirique s’empara de l’affaire et surnomma cet abandon des débats « La trêve des confiseurs ».

Depuis, cette période entre Noël et Nouvel An marque une accalmie générale en politique en particulier et dans la société en général.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*