Same player, shoot again

Vous n’aurez pas manqué de l’entendre, le tabac sera interdit à compter du 1er février 2007, d’après le premier ministre, «dans tous les lieux publics, écoles, collèges, magasins». Un bon point, les lycées, pas concernés, ne seront pas touchés mais les gosses des petites classes vont devoir lacher la clope.

Les patrons de cafés, tabacs, restaurants et discothèques craignant pour leur chiffre d’affaire (et on les comprend), une mesure dérogatoire s’étalant jusqu’au 1er janvier 2008 sera mise en place. A compter de cette date, les fumeurs qui n’auront toujours pas compris qu’on ne veut plus d’eux dans ce pays pourront aller au fumoir.

La définition d’un fumoir, toujours selon notre éminent premier ministre, est un lieu dont les accès doivent être «strictement réglementés» où «le personnel [des établissements] n’aura pas la possibilité d’entrer ni ne pourra servir de consommations». Donc un endroit dégueulasse sauf à faire son ménage soi même.

Tout ça est bien beau, seulement voilà, malgré le report, les cafetiers et consorts s’inquiètent tout de même.

Qu’à cela ne tienne, le ministre délégué au budget, Jean-François Coppé, a trouvé LA solution.

Pour compenser la perte financière, il a déclaré sur RMC, je cite : «Je vais diminuer fortement la taxe sur les baby-foot, les flippers et les jeux qui sont dans les cafés». Puis, sûr de son effet, il a précisé que la taxe ne serait «plus que de 5 euros» (elle oscille entre 16 et 92 euros mensuels) ajoutant même que ces établissements devaient diversifier leur activité pour faire face à l’interdiction.

Je suis sûr que les limonadiers ont apprécié cette géniale idée à plus d’un titre puisque depuis la fin des années 80, hormis dans les vieux troquets, il est ultra rare de tomber sur un flipper ou un baby-foot.

Je m’étais souvent posé la question de savoir si les politiques et vous/moi habitions le même pays, il semble que oui. Nous avons juste une distorsion spaciaux-temporelle de 20 ans. Puis, il faut bien reconnaître que le baby-foot / flipper au milieu du dancing-floor, c’est un concept.

Tadpu

Amatrice éclairée de nouvelles technologies. J'espère que mes quelques articles vous distrairont et vous éclaireront. Rédactrice de tadpu.com

5 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*