Table périodique des éléments

Dès l’antiquité, les chercheurs se sont cassés la tête à vouloir simplifier la complexité physique de leur environnement. De la terre, de l’eau et du feu ont été déclinés, au gré de techniques expérimentales, les éléments constituant la matière.

Puis, il a fallut ordonner ces éléments, notamment sur la base de la masse atomique.

Dérivant des triades de Döbereiner, de la loi des octaves de Chancourtois et Newlands, de la périodicité des volumes atomiques de Meyer est apparue la loi de la périodicité de Mendeleïv, autrement appelée la table périodique des éléments basée sur la classification cohérente des éléments selon leur masse atomique.

Agrémentée des travaux de Ramsay et Moselev (Respectivement Gaz rares et numérotation atomique), cette table est disponible dans sa version définitive (?) depuis 1945 suite à la disposition définie par Glenn T. Seaborg qui présenta les périodes en horizontal et les familles chimiques en vertical.

Quoi qu’il en soit, je me souviens avoir passé de furieuses nuits à apprendre cette saloperie de table, par le passé… et j’ai tout oublié depuis !

Il faut dire qu’à l’époque internet n’existait pas et qu’il était nécessaire d’avoir tout en tête.

Mais maintenant, pour ne plus passer pour une bille et avoir tous les éléments sous la main en un jet, il y a ça[1] :

table periodique

Il s’agit d’une petite animation flash hyper pratique qui, d’un simple survol de souris, vous fournit tout ce qu’il importe de connaître sur chaque élément.[2]

Notes

[1] Cliquez sur le tableau pour accéder au site

[2] Je vous laisse faire les conversions comme des grands

Giskette

Geekette coquette avec un chat et un gros défaut... mes parents : je m'appelle Gisèle

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*