Télécran en ligne

Quand j’étais gamin, les jeux vidéos n’existaient pas encore, la télé était en noir et blanc, le divertissement se cantonnait à la lecture, les jeux de plateau ou de cartes voire à une saine activité physique.

Notre expression artistique était encouragée à grand renfort de crayons, fusains et autres ustensiles. On était loin encore de la palette graphique et les résultats, avec ces outils, étaient, en ce qui me concerne, plutôt désastreux.

Puis est arrivé le télécran. Le télécran, c’était un écran recouvert d’une espèce de poudre sous le dessous de laquelle, à l’aide de deux molettes dirigeant une pointe à « graver », nous pouvions soi-disant laisser libre cours à notre imagination. En activant ces molettes, le tracé de nos dessins se marquait sur la surface de l’écran. L’inconvénient majeur résidait dans le fait qu’il était impossible de lever la pointe et que celle-ci ne se dirigeait qu’horizontalement ou verticalement.

Ce désagrèment était de taille, tous ceux qui ont acheté le télécran s’en sont rendus compte sur pièce. Pourtant, les publicités de l’époque, mensongères comme il se doit, nous émerveillaient de paysage sompteux réalisés en deux temps, trois mouvements. J’enrageais d’en chier comme un rat mort juste pour écrire mon prénom et ce « jeu » s’est avéré très vite chiatique et destiné à combler un vide dans les tréfonds de mon coffre à jouets. Je crois même avoir fini, quelques mois plus tard, par démonter le boîtier pour voir comment l’intérieur était foutu.

Pour les nostalgiques de cette époque, ou pour ceux qui n’ont pas connu le supplice du télécran, vous pouvez maintenant vous rattraper et exercer votre talent grâce à Online etch a sketch, une réplique online du télécran.

telecran

Ce jeu en ligne offre la possibilité de sauvegarder vos réalisations.[1]

Notes

[1] Si vous réussissez à faire quelque chose de potable, je serais franchement curieux d’en avoir un aperçu.

Giskette

Geekette coquette avec un chat et un gros défaut... mes parents : je m'appelle Gisèle

11 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*