Tiens donc, mais qui voilà ?

Le farf, il est chiantouille quand même : il annonce les nouveaux rédacteurs. Moi qui pensait surprendre tout le monde lorsque j’écrirais mon premier billet en ces lieux, bah c’est rapé (voir ici et là). Alors histoire de pas faire style le mec qu’a un compte et qui s’en sert pas, bah j’vais faire l’effort de me présenter à vous cher public, voici pour vous le Sayz, en exclusivité.

Oui bon alors, moi, je suis Superman, je vole, et j’aide les p’tites vieilles qui se font arracher leurs sacs-à-main. Comment ça c’est pas moi ça ? Ah bah oui tiens. Reprenons. Donc moi, je ne suis qu’un adolescent normal, une de ces bestioles pleines de boutons qui peuplent les lycées… Pas flatteur le tableau hein ? Bon, un petit peu d’égocentrisme, voire de narcissisme s’il vous plaît : je ne suis pas un jeune. Je ne comprends pas le besoin du jeune d’appartenir à un groupe, je ne comprends pas le besoin du jeune de se fringuer comme tout ses copains, je ne comprends pas le besoin du jeune à regarder la série télé à la mode du moment (et que tout le monde aura oublier dans deux semaines).

Je suis en plein dans l’âge bête, celui où on raconte tout plein de conneries, où on déprime pour un rien et où on emmerde le monde avec ses considérations métaphysiques à deux balles (mais je vous rassure, vous serez épargnés, j’ai déjà un blog pour ça).

Et comment donc que j’suis arrivé là me demanderez vous ? Bah figurez vous qu’un beau matin, je recevais un mail de farf qui voulait m’emmerder avec son fourre-tout à la con… Ah non, merde, c’est encore pas ça. Donc il voulait me proposer une place sur lolib. Je verrai bien si je peux apporter une contribution plus utile que ce billet dedié à ma modeste personne. See you later guys 🙂 .

Lien(s)

Bah oui tiens, j’allais pas partir sans puber un coup, ça se fait pas. A moins que ce soit justement puber un coup qui ne se fasse pas. Je sais plus. Bref.

  • Saymonz’s Home, ma homepage, porte d’entrée de ce que j’ai modestement appellé le Saymonz’s Web

Note

  • Ce billet est dans la catégorie Le con du jour, vous l’aurez deviné, le con, c’est moi.
  • Je ne sais pas taguer, donc mes billets seront sans tags, à moins que Farfounet repasse derrière.
  • Merci à Farf pour l’humour plaisant et le français correct, en effet, le français est une chose à préserver dans ce monde de brutes.

A vous les studios !

3 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*