Transport Nippon

Le connard qui s’appuie sur la barre dans le métro, bien qu’assimilable à un être humain de par sa stature bipédique, n’en mérite pas moins la dénomination de simple animal pourri méritant la mort pour convoitise de règne suprême sur la planète (à l’instar des pigeons, mogwais, gremlins, …). Le connard qui s’appuie sur la barre dans le métro suscite d’ailleurs souvent la haine autour de lui. Bien que ne pensant que rarement à mal, le connard qui s’appuie sur la barre dans le métro pense aussi peu souvent au bien-être des personnes (bien humaines, elles) qui l’entourent. C’est bien pour cette raison qu’on peut considérer que le connard qui s’appuie sur la barre dans le métro ni n’est humain, ni ne mérite de vivre.

Source : Désencyclopédie

Une question m’interroge. Est-ce parce que le Japon est envahi de connards de la barre du métro, et qu’il faut éviter la propagation du phénomène, que les heures de pointe en sont arrivées à ça ? :

Giskette

Geekette coquette avec un chat et un gros défaut... mes parents : je m'appelle Gisèle

11 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*